SOLIDARITÉ DE CLASSE.

Illustration avec une avocate pseudo éditorialiste qui defonce les grévistes de la SNCF, puis, la semaine d’après, exprime sa solidarité avec les médecins généralistes.
Il serait temps que les travailleurs précaires fassent preuve d’une solidarité de classe !

Wikipédia

Polémiques

Le 16 mai 2022, dans l’émission les Grandes Gueules sur RMC, au sujet de la pénurie de serveurs, Sarah Saldmann déclare que : « on a une France d’assistés qui ne veut rien foutre ». Elle ajoute : « Ces personnes sont payées au Smic et ce n’est pas attractif dans la mesure où l’on a des personnes sous perfusion d’aides qui sont vautrées dans leur canapé à bouffer des chips toute la journée et qui se disent « tiens je ne bosse pas »16.

Le 8 juin 2022, dans l’émission les Grandes Gueules sur RMC, Sarah Saldmann exprime les propos suivants : « À titre personnel, je me fous de l’écologie, ça ne m’intéresse pas, je vois d’abord mon intérêt et ensuite éventuellement celui de la planète. Je prends deux bains par jour, j’adore ça »17. Ses propos engendrent de vives réactions, notamment de la part du journaliste et militant Hugo Clément qui dénonce une « irresponsabilité médiatique de continuer à diffuser ce genre de discours, qui condamne les générations futures à un monde invivable »18. Après la publication d’Hugo Clément, une vague de cyberharcèlement vise l’avocate. Sarah Saldmann ne réagira pas sur les réseaux sociaux mais expliquera dans l’émission Touche pas à mon poste ! qu’elle a répondu ainsi par provocation aux propos de la ministre qui invitait à baisser la climatisation. Le soir même, elle dira sur BFM TV que « l’écologie est plus un argument électoral que de conviction »19. Le 14 juin 2022, elle ajoute dans l’émission Les Grandes Gueules qu’elle maintient ses propos en précisant « J’ai respecté les limites imposées par la liberté d’expression ! »20.

Le 8 septembre 2022, l’avocate déclare, dans l’émission les Grandes Gueules sur RMC, que les personnes prenant un arrêt maladie pour un rhume ou une angine sont « des glandus, des assistés, des feignasses »21. Elle précisera le lendemain dans l’émission Touche pas à mon poste ! qu’elle répondait à un sondage des 18-34 ans dont les arrêts maladies avaient augmenté et qu’il s’agissait donc d’abus. Néanmoins, deux chroniqueurs, Gilles Verdez et Raymond Aabou se disent indignés de ses propos. L’ancienne miss-France Delphine Wespiser partage au contraire l’avis de Sarah Saldmann22.

Le 2 novembre 2022, l’avocate déclare, dans l’émission les Grandes Gueules sur RMC, que les gens achètent des iPhone 14 et partent en vacances avec l’allocation de rentrée scolaire.23

Appartenance

Depuis 2014, Sarah Saldmann est membre du Grand Orient de France.

Depuis 2017, elle est membre du Conseil représentatif des institutions juives de France.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire