MAINTENIR LA PUISSANTE DYNAMIQUE LE 16 FEVRIER… TOUT EN PREPARANT LE 7 MARS !!!

CGT USD SANTE 04
Après 3 semaines de mouvement, on fait tous le même constat, c’est que nous sommes dans la construction d’un mouvement d’ampleur. Le contexte économique, social, politique, sanitaire est bien différent par rapport aux précédents mouvements sociaux.

Ce mouvement dépasse largement la question des retraites, l’enjeu porte sur un affrontement entre deux choix de société.

Il y a une logique dans cette réforme des retraites, à mettre en lien avec les allocations chômage, le RSA, la baisse des pensions… avec la volonté de nous faire travailler quasi-gratuitement et d’obliger les travailleurs à payer la majeure partie de la protection sociale à termes avec des assurances privées, dans un monde complètement ubérisé.

Le refus du projet de loi contre les retraites est immense au moment où les premiers de cordée sont si malmenés (conditions de travail, conditions de vie, salaires, santé…).

Le gouvernement comptait sur une résignation des travailleurs, il a eu tout faux !

Des taux de manifestants et des taux de grévistes comme rarement on a connu !

Alors que toute la majorité est contre eux, la totalité des syndicats est contre eux, 9 salariés sur 10 ne veulent pas de leurs plans, ils prétendent tout maintenir en s’appuyant sur la dictature des institutions. Et  ils continuent à dire qu’il n’y a pas d’argent, alors qu’ils viennent de décider 413 milliards, en un claquement de doigt, pour la guerre. Donc l’argent n’est pas un problème !

Concernant le mouvement social, jusqu’à présent, l’accent était surtout mis sur le fait d’être nombreux en manifestations. Le cœur n’était pas la grève. Là, les discussions portent sur mettre l’accent sur la grève. Il faut se servir de la confiance, comme de la puissance qui se dégage, pour aller plus loin, en prenant appui sur la position très claire de l’intersyndicale « Le retrait ! ».

Le message doit être clair et centré sur : Tous en grève, tous à l’arrêt le 7 mars !

Avec la grève la plus puissante possible pour arrêter le pays ! Parce qu’ils n’écoutent rien et qu’ils ne bougent pas !

La question c’est : comment on met toutes nos forces pour faire reculer Macron ?

Et si on arrive à le faire reculer sur les retraites, on sera en bien meilleure position pour le faire reculer sur tout ce qu’il est en train de démolir, et qui sont des bagarres très importantes, que ce soit pour les salaires, pour l’hôpital, pour l’école et tout le reste !!!

Mais, avant le 7 mars, qui peut constituer le démarrage du  vrai affrontement, il y a une date importante à ne pas rater : le  jeudi  16 février, pour montrer que nous sommes toujours là, toujours aussi déterminés, tout en maintenant cette exceptionnelle dynamique !!!

RASSEMBLEMENT JEUDI 16 FEVRIER A 14H00

A DIGNE, PLACE DU  GENERAL DE GAULLE

>> Ci-joint le tract de l’intersyndicale appelant à se mobiliser le 16  février.

1 pièce jointe • Analyse effectuée par Gmail

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire