Mercredi, l’intersyndicale a publié sa lettre à Macron

Éditorial du 10 mars 2023 – Macron.

aplutsoc – Mar 10

Mercredi, l’intersyndicale a publié sa lettre à Macron demandant à le rencontrer, affirmant craindre « une situation qui pourrait devenir explosive ». Le même jour, Mme Borne a répondu pour Macron … que la porte de M. Dussopt est « toujours ouverte » ! Macron, lui, était parti raconter que la Françafrique, ça n’existe plus, en rencontrant une brochette de tortionnaires corrompus d’Afrique centrale protégés par la France.

Le Sénat a voté les 64 ans le 8 mars à 0h 10, malgré son président LR Gérard Larcher qui aurait voulu le voter le 7, et qui veut limiter les possibilités d’intervention des sénateurs ! Ce même personnage refuse ouvertement de dire … à combien se montera sa propre retraite très spéciale ! A l’Assemblée, le ministre Dupont-Moretti fait des bras d’honneur, grillant tous les jeunes députés LFI dans le registre « irrespectueux ». Ainsi vont les institutions de la V° République macronienne …

Dans le pays, depuis mardi, nous avons eu les très dynamiques manifestations féministes et syndicales du 8 mars, la mise en mouvement des jeunes de dizaines de lycées de province, des grèves pour les salaires qui pèsent comme dans les plateformes logistiques d’Intermarché où la direction a concédé de 7 à 8,5% de hausse des salaires, des mouvements contre les fermetures de classes. La vague monte.

Cette vague qui monte ne passe pas principalement par la forme dite « grève reconductible » à laquelle, à présent, la plupart des organisations appellent les travailleurs par secteurs en les renvoyant à leur propre responsabilité, comme si leurs organisations n’avaient pas pour responsabilité de prendre des mesures pour gagner. La plus grosse erreur serait de croire à une « base » non disponible parce qu’elle n’envisage pas de se lancer dans « la reconductible ».

Gagnera-t-on seulement en manifestant le jour de la réunion de la commission mixte paritaire assemblée-sénat (mercredi 15) ? Est-ce que ça n’a pas assez duré ?

N’est-il pas temps de monter tous ensemble chez Macron qui ne veut pas recevoir les syndicats ? Peut-il y avoir le moindre doute sur le fait que si l’intersyndicale appelait, des millions monteraient le chercher ?

Le 10/03/2023

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire