VERS UNE REGIE INTERCOMMUNALE DE L’EAU !

VERS UNE REGIE INTERCOMMUNALE DE L’EAU !
Un des projets phares de Forcalquier en commun : reprendre en main la gestion de l’eau pour que l’argent dépensé par les habitants du territoire revienne à la collectivité plutôt qu’à une compagnie privée. L’objectif d’une régie communale puis intercommunale de l’eau figurait dans notre programme. C’était un point de désaccord majeur avec nos adversaires. Ceux-ci n’ont donc pas engagé le travail nécessaire pour préparer une sortie du contrat qui lie notre ville à la Société des
Eaux de Marseille. Une régie communale ne s’improvise pas ! Si on la veut vraiment, il faut trois ans pour s’y préparer.
De notre côté, nous avons sensibilisé les habitants aux avantages et aux inconvénients des modes de gestion (régie ou délégation de service public). Nous avons organisé plusieurs débats dans l’espace public et participé activement à ceux organisés par les habitants de Limans et de Lurs.
Avec le transfert de la compétence « eau » à la communauté de communes, les conseillers communautaires ont hérité de la question et sont allés dans notre sens. Saluons ici le processus de délibération que les maires des communes alentour ont mis en place en demandant à leurs conseillers de rendre un avis sur la meilleure option pour la communauté de communes. Sur les 12 communes hors Forcalquier, 3 ont préféré la régie et 9 ont opté pour un passage en délégation de
service public, mais pour une durée de 5 ans seulement, avec l’objectif de monter une régie intercommunale à l’horizon de 2030.
C’est cette dernière option, la délégation de service public temporaire et la préparation collective d’une régie générale en 2030, qui a été votée par les trois élus communautaires de Forcalquier en commun, avec la conviction qu’il leur reviendrait de s’assurer que ces objectifs seraient tenus, une fois les élections de 2026 remportées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire