La garde à vue de Merlin

LR: Bien entendu, comme ils le disent dans les médias, en citant l’article 11 de la déclaration universelle des droits de l’homme, « Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées ».

Sauf que cet argument, certes fondamental est surtout exploité à satiété par les puissants bien en cour, parfois jusqu’à la prescription. Pour le dire clairement: Nous n’avons pas du tout confiance en la justice de notre pays, c’est une justice de classe essentiellement au service de l’ordre dominant contre tous les non-conformistes.

Il suffit de voir comment cette  « affaire » débute  « tambour battant » pour émettre, d’ore et déjà, de sérieux doutes quant à la neutralité de ceux qui l’instrumentalisent.

Dispositif policier important dès 6 heures du matin, avec plus de 15 agents, cagoulés, casqués, boucliers ( pour défoncer des portes), gilets pare-balles,  fusils d’assaut façon commando, énervés comme s’ils étaient face à des terroristes en Irak,  sans éviter les aspects grotesques, voire guignolesques de ces mises en scène … 

Quand Merlin aurait répondu , comme d’habitude à toute convocation ordinaire ! 

 Ensuite une garde à vue de 36 h quand tout avait été dit en 30 minutes, concernant des faits anciens ne nécessitant pas de telles investigations dans l’urgence, avec perquisitions tous azimuts, exécutées par des policiers en conflits ouverts ouverts et publics avec Merlin. Une pensée pour ces gendarmes levés inutilement à 5 h du matin pour satisfaire les caprices de leur hiérarchie.

Nous suivrons cette affaire, très attentivement, sans préjuger de rien; mais en attendant, nous maintenons notre soutien et notre amitié à notre camarade Merlin.

La justice, en mode mascarade, telle qu’on l’aime …


Pour mémoire le dossier Darmanin, deux poids deux mesures :

Darmanin accusé de viol par deux femmes a certes été blanchi par la justice – mais pas par le tribunal d’honneur des hommes qui interdit d’exploiter la faiblesse d’une femme afin d’obtenir des faveurs sexuelles – eet n’a pas du tout eu à subir ce type de traitement. 

https://youtu.be/Cvb5dWJSICI?feature=shared


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire