« Les colons en Cisjordanie, ils se comportent comme les Américains avec les Apaches !

« Les colons en Cisjordanie, ils se comportent comme les Américains avec les Apaches ! »
Hubert Vedrine, ancien ministre des Affaires étrangères

Guerre entre Israël et le Hamas : « Les colons en Cisjordanie se comportent comme les Américains avec les Apaches », assure l’ancien ministre Hubert Védrine

Dans ce territoire, occupé depuis 1967 par l’Etat hébreu, plus de 200 personnes ont été tuées par des colons et des soldats israéliens depuis les attaques du Hamas le 7 octobre, selon le bilan du ministère de la Santé palestinien.

« Evidemment qu’il y a deux poids, deux mesures, il y a dix poids, dix mesures. » Sur le plateau de l’émission de franceinfo #OnVousRépond, l’ancien ministre des Affaires étrangères du gouvernement Jospin de 1997 à 2002, Hubert Védrine est revenu, vendredi 8 décembre, sur le sort des Palestiniens en Cisjordanie. Interrogé par une internaute sur les attaques des colons israéliens contre la population palestinienne dans ce territoire, occupé depuis 1967 par l’Etat hébreu, Hubert Védrine a assuré que « les colons en Cisjordanie se comportent comme les Américains avec les Apaches, ils veulent faire partir les Palestiniens ».

a toutefois salué la concorde entre Paris et Washington qui veulent des sanctions après les attaques perpétrées par des colons et des soldats israéliens, qui ont causé la mort de plus de 200 personnes depuis le 7 octobre, selon le bilan du ministère de la Santé palestinien. En effet, le secrétaire d’Etat Antony Blinken a annoncé mardi que ces violences étaient « inacceptables » et que les Etats-Unis allaient mener une politique de restriction « des visas à l’encontre des personnes soupçonnées d’avoir contribué à saper la paix, la sécurité ou la stabilité en Cisjordanie ».

De son côté, la France a assuré que « ces violences doivent cesser »« Il est de la responsabilité des autorités israéliennes de s’en assurer et de poursuivre leurs auteurs », a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Anne-Claire Legendre. « Nous envisageons des mesures d’interdiction du territoire français et le gel des avoirs au niveau national, mais également européen », a-t-elle ajouté, soulignant que la ministre Catherine Colonna « évoquera ce sujet au conseil des Affaires étrangères lundi » à Bruxelles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire