Accueillons ce vendredi 19 à 15 h Dupond-Moretti à Digne avec des casseroles

ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE: ÉRIC DUPOND-MORETTI EN VISITE CE VENDREDI À DIGNE-LES-BAINS

Valentin Doyen
Le ministre de la Justice doit assister à l’audience solennelle du tribunal prévue ce vendredi 19 janvier dans l’après-midi. Avant, le garde des Sceaux pourrait aussi rencontrer des élus du territoire.

Il l’avait évoqué au Sénat lors d’une question posée par Jean-Yves Roux. Éric Dupond-Moretti est annoncé pour une visite au sein du tribunal de Digne-les-Bains ce vendredi 19 janvier, a appris BFM DICI.

Le garde des Sceaux doit notamment se rendre à l’audience solennelle prévue ce vendredi à partir de 16 heures.

Un déplacement pour « que le dialogue reprenne »

Une visite qui intervient alors que le procureur de Digne-les-Bains, Rémy Avon, est vivement critiqué par plusieurs élus du territoire. En décembre dernier, 60 maires ont, sous l’impulsion de David Gehant, l’édile de Forcalquier, signé un courrier pour dénoncer un laxisme supposé du parquet de Digne-les-Bains.

Interrogé dans la foulée de ce courrier qui lui était adressé, Éric Dupond-Moretti avait promis un déplacement dans les Alpes-de-Haute-Provence pour « que le dialogue reprenne ». Un échange à huis clos avec les élus est prévu lors de cette visite.

Valentin Doyen

ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE: DES MAIRES SIGNENT UNE TRIBUNE POUR DÉNONCER LE LAXISME DU PARQUET DE DIGNE-LES-BAINS

Valentin Doyen

Le tribunal de Digne-les-Bains. – BFM DICI

Initiée par David Gehant, le maire de Forcalquier, la tribune est signée par d’autres poids lourds du département comme les maires de Manosque, Digne-les-Bains ou Castellane.

Le divorce est acté. Près de 60 maires des Alpes-de-Haute-Provence publient ce vendredi 15 décembre une tribune à l’attention du ministère de la Justice, et dans laquelle ils dénoncent ce qu’ils considèrent être un laxisme du parquet de Digne-les-Bains.

« Force est de constater que dans notre département, le parquet affiche d’importantes lacunes qui nuisent à son efficacité au point que nos concitoyens perdent confiance en la justice. Nous, maires et élus du département, constatons une insuffisance quotidienne de la réponse pénale au moment même où les infractions en tout genre se multiplient », écrivent les maires dans leur tribune.

De nombreux exemples de dysfonctionnements

Si son nom n’est pas directement écrit, un seul homme semble pourtant visé: Rémy Avon, le procureur de Digne-les-Bains, dont la politique pénale est décriée par des élus de premier plan du territoire. À commencer par David Gehant, maire de Forcalquier, véritable figure de proue de cette fronde inédite.

Les maires signataires estiment ainsi qu’il leur est « difficile d’exercer » leur mandat « dans des conditions optimales ». Ils dénoncent ainsi des poursuites judiciaires « trop rarement engagements » malgré leurs plaintes et signalements.

Ils dénoncent entre autres la gestion de la situation au parc photovoltaïque de Cruis, au coeur de plusieurs actions militantes. « À Cruis, des militants ont longtemps empêché la bonne marche d’un projet de parc photovoltaïque purgé de tout recours sans être inquiétés », soulignent les élus, qui dénoncent des « constructions illégales » et ce « aux quatre coins du département. »

Les élus appellent ainsi le ministre de la Justice à « agir », au risque de voir les Alpes-de-Haute-Provence devenir « un territoire où les principes de la justice sont dévoyés », dans un contexte où les Français sont déjà « en colère » sur de nombreux sujets, comme le changement climatique ou encore la perte de pouvoir d’achat.

« L’État doit plus que jamais incarner la justice et l’autorité. Il en va de la préservation du vivre ensemble et des valeurs républicaines », concluent les maires.

La réaction du parquet

Dans un communiqué publié ce samedi 16 décembre, le parquet a réagi à la tribune et aux publications dans la presse.

« Le parquet général de la cour d’appel d’Aix-en-Provence tient à rappeler que, dans un État de droit démocratique, la critique des décisions de justice ne saurait en aucun cas s’exprimer par la mise en cause personnelle des magistrats auteurs de ces décisions », peut-on lire dans ce document.

Et le parquet d’ajouter: « L’institution judiciaire dans toutes ses composantes, au service de l’État de droit et de chaque citoyen sans distinction, doit pouvoir poursuivre ses missions juridictionnelles, à l’abri des pressions, en toute indépendance et en toute impartialité et ce sur tous les territoires de la République ».

Les maires signataires de la tribune

Michel AUDRAN, maire d’Aiglun; Gérard AURRIC, maire de Valensole; René AVINENS, maire d’Aubignosc; Gérard BAUMEL, maire de Céreste; Thierry BELLEMAIN, maire de Curel; Patrick BERNARDINI, maire de Beaujeu; Marc BONDIL, maire de Moustiers-Sainte-Marie; Jean-Charles BORGHINI, maire de La Brillanne; Guy BURLE, maire de Esparron-sur-Verdon; Jean-Claude CASTEL, maire de Corbières; Jean-Louis CHABAUD, maire de Barrême; Brice CHADEBEC, maire de Noyers-Sur-Jabron; Christian CHIAPELLA, maire de Sigonce; Alain CLAPIER, maire de Vachères; Thierry COLLOMP, maire de St-Julien-du-Verdon; Jean-Paul COMTE, maire de Mallemoisson; Franck DAGONNEAU, maire de Sausses; Michel DALMASSO, Vice-Président du Département; Frédéric DAUPHIN, maire de Peipin; Jacques DEPIEDS, maire de Mane; Laurence DEPIEDS, maire de Saint-Martin-de-Brômes; Jean-Paul DEORSOLA, maire de Mallefougasse; Didier DERUPTY, maire de Pierrerue; Laurent FAYET, maire d’Oppedette; Sylvain FLORES, maire de Beynes, Jacques FORTOUL, maire de Jausiers; Patrick GAETHOFS, maire de Barles; Camille GALTIER, maire de Manosque; Benoit GAUVAN, maire d’Oraison; Robert GAY, maire de Mison; David GEHANT, maire de Forcalquier; Yannick GENDRON, maire de Montfort; Bernard GRANET, maire de Revest-du-Bion; Patricia GRANET, maire de Digne-les-Bains; Rémy GRAVIERE, maire de Barras; François GRECO, maire de Montagnac-Montpezat; Jean-Paul GROSSO, maire de St-Michel-l’Observatoire; Christophe IACOBBI, maire d’Allons; Christian ISOARD, maire d’Auzet; Elisabeth JACQUES, maire de la Condamine-Chatelard; Guy JAUFFRED, maire de Fontienne; Maurice LAUGIER, maire de Saint-Benoît; Bernard LIPERINI, maire de Castellane; Christophe LOPEZ, maire de Niozelles; Gilles MEGIS, maire de Roumoules; André MILLE, maire de Pierrevert; Felix MOROSO, maire de Cruis; Michelle MOUTTE, maire de Banon; Sandrine NEBES, maire de Chateauredon; Gilles PAUL, maire de Bras-D’Asse; Patricia PAUL, maire de Saint-Étienne-les-Orgues, Alex PIANETTI, maire d’Allemagne-en-Provence; François PREVOST, premier adjoint au Maire de Lurs; Béatrice SAVORNIN, maire de Montclar; Jean SEVENIER, maire de Majastres; Magali SURLE-GIRIEUD, maire de Colmar-les-Alpes; Jean-Michel TRON, maire d’Ubaye-Serre Ponçon; Robert USSEGLIO, maire de Lardiers; Sophie VAGINAY-RICOURT, maire de Barcelonnette; Thierry VIALE, maire de Clumanc; Robert ZUNINO, maire de Faucon-du-Caire.

Valentin Doyen

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire