Etats-Unis : « plusieurs victimes par balle » lors d’une fusillade dans l’Iowa ; l’auteur présumé est mort

Police respond to Perry High School in Perry, Iowa., Thursday, Jan. 4, 2024. Police say there has been a shooting at the city's high school.(AP Photo/Andrew Harnik)

https://www.lemonde.fr/international/article/2024/01/04/etats-unis-plusieurs-victimes-par-balle-lors-d-une-fusillade-dans-l-iowa-l-auteur-presume-est-mort_6209079_3210.html

« Il n’y a plus de danger pour la population », a dit à la presse le shérif Adam Infante, qui a confirmé que le tireur avait été identifié par les autorités.

Le Monde avec AFP

Des tirs ont fait « plusieurs victimes par balle » jeudi 4 janvier dans un lycée de l’Iowa, Etat du nord des Etats-Unis, a annoncé la police locale. Les forces de l’ordre n’ont pas précisé s’il s’agissait de morts ou de blessés. L’auteur présumé des tirs est mort d’une balle qu’il s’est apparemment lui-même infligée, selon une source citée par l’agence Associated Press.

« Il n’y a plus de danger pour la population », a dit à la presse le shérif Adam Infante, qui a confirmé que le tireur avait été identifié par les autorités, mais M. Infante n’a pas souhaité en dire plus sur l’identité de celui-ci. Il n’a pas non plus donné de détails quant au nombre exact de personnes atteintes.

Les faits se sont déroulés dans la petite ville de Perry, à une soixantaine de kilomètres de Des Moines, la capitale de l’Etat. La présence d’un tireur avait été signalée vers 7 h 37, heure locale (14 h 37, heure de Paris), a expliqué le shérif. La police est arrivée « au bout de sept minutes » et « a localisé plusieurs victimes par balle. Nous ne savons pas exactement combien [de personnes] sont blessées (…), mais nous travaillons là-dessus », a-t-il dit.

« Heureusement, il y avait très peu de lycéens et d’enseignants dans l’établissement », en raison de l’heure matinale, et les cours n’avaient pas encore commencé, a-t-il ajouté. Selon les médias locaux, il s’agissait du premier jour de reprise après les vacances d’hiver.

Plus d’armes à feu que d’habitants

Ces tirs se sont produits alors que l’Etat de l’Iowa s’apprête à donner, le 15 janvier, le coup d’envoi de la saison des primaires du Parti républicain lors du vote de ses électeurs en petites assemblées de quartier, les « caucus ».

Avec plus d’armes à feu que d’habitants, les Etats-Unis affichent le taux de mortalité par arme à feu le plus élevé de tous les pays développés. Les fusillades y sont récurrentes, et les gouvernements successifs ont jusqu’à présent été impuissants à limiter les possessions d’armes, car de nombreux Américains y restent très attachés.

Des écoles et lycées sont régulièrement le théâtre de fusillades aux Etats-Unis. En mai 2022, un homme avait tué 19 élèves et deux enseignantes dans l’école primaire Robb de la ville d’Uvalde, au Texas.

En février 2018, un ancien élève du lycée de Parkland, en Floride, avait abattu quatorze élèves et trois adultes en quelques minutes, armé d’un fusil semi-automatique. Il a été condamné à la prison à vie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire