Cessez de cibler les soignant·e·s

De : Rachel Walker-Konno – WeMove Europe <info@e.wemove.eu>

Date: jeu. 4 avr. 2024
 

Cette pétition a été lancée sur notre plateforme YouMove par Viva Salud, une association belge qui oeuvre pour le droit à la santé. Nous pensons qu’elle peut vous intéresser. 

Le docteur Muhanna et son équipe sont restés sur place afin d’assurer le fonctionnement du dernier hôpital du nord de Gaza. Parce qu’ils diffusaient des informations sur l’état du système de santé à Gaza, ils ont été enlevés par les forces israéliennes. Aidez-nous à les libérer.

Bonjour Jean-Marie,

Nous avons tous·tes vu des images de la guerre à Gaza : des personnes blessées soignées dans les couloirs, des enfants en larmes, et de grandes souffrances. Dans ces conditions, le seul moyen de soigner les blessé·e·s et de sauver des vies est de disposer d’hôpitaux en état de marche et de médecins.

Lorsque les bombardements se sont intensifiés sur le nord de la bande de Gaza, les populations ont fui vers le sud. Mais le docteur Muhanna et son équipe sont restés sur place afin d’assurer le fonctionnement du dernier hôpital et de continuer à soigner les personnes sans refuge. [1]

Ces soignant·e·s au grand courage ont été enlevé·e·s par les forces israéliennes alors qu’ils s’occupaient de leurs patient·e·s. Il existe des limites, même en temps de guerre : les soignant·e·s ne peuvent pas être pris·e·s pour cible et doivent être protégé·e·s. [2] 

L’équipe médicale du docteur Muhanna ne travaillait pas seule. Depuis des années, le gouvernement belge lui apportait son soutien financier. [3] Ensemble, rappelons à la Belgique qu’elle ne peut pas abandonner les soignant·e·s à Gaza au moment où ils ont le plus besoin de notre aide. Des vies en dépendent, en particulier des vies d’enfants.Le gouvernement belge s’est déjà positionné en tant que défenseur de la paix et de l’aide humanitaire en Palestine. [4] Nos partenaires pensent pouvoir qu’il est en mesure de négocier la libération du docteur Muhanna. Pour cela, il doit exiger sa libération. 

Ensemble, veillons à ce que le Gouvernement belge sache que des milliers de personnes à travers l’Europe exigent la libération du docteur Muhanna et de son équipe. Si suffisamment d’Européen·ne·s se font entendre, nous pourrions faire en sorte qu’ils reprennent leur travail important de soin auprès de la population de Gaza.

Le docteur Muhanna a informé le monde des attaques des forces israéliennes contre les hôpitaux. Dans son dernier message, il a déclaré : « Personne ne peut se déplacer dans l’hôpital à cause des snipers [israéliens]. La situation à l’hôpital est catastrophique. Nous avons 38 patient·e·s, et certains n’ont pas accès aux médicaments. Nous n’avons pas d’oxygène et très peu de carburant pour un petit générateur. Nous avons de la nourriture pour 2 ou 3 jours au maximum ». [5]

Viva Salud, une organisation à but non lucratif qui lutte pour le droit à la santé, est convaincue que le docteur Muhanna a été enlevé pour avoir partagé toutes ces informations.

En ce moment même, des soignant·e·s continuent de risquer leur vie pour soigner des personnes dans les débris de l’hôpital d’Al-Awda, où des centaines de bébés sont nés depuis le début de la guerre. [6] La libération du docteur Muhanna et de son équipe permettrait d’assurer une fourniture de soins adaptés dans cet hôpital. Elle permettrait également de créer un précédent selon lequel les forces israéliennes doivent protéger les soignant·e·s et les hôpitaux.

En tant qu’Européen·ne·s, et en solidarité avec les soignant·e·s, nous demandons que la Belgique exige la libération du docteur Muhanna.

Merci de nous soutenir,
Rachel (Amsterdam), Aleksandra (Varsovie) et toute l’équipe de WeMove Europe

Références :

[1] https://www.vivasalud.be/en/viva-salud-calls-for-the-immediate-release-of-dr-ahmed-muhanna/
[2] Ces principes se basent sur des traités internationaux. Pour en savoir plus :

https://www.icrc.org/en/doc/assets/files/2012/health-care-law-factsheet-icrc-eng.pdf
[3] https://www.dewereldmorgen.be/artikel/2023/10/20/dr-muhanna-in-hospitaal-awda-gaza-israel-stop-doden-kinderen-en-burgers/
[4] https://www.aa.com.tr/en/europe/belgium-calls-for-immediate-cease-fire-in-gaza/3155765

[5] https://pers.11.be/belegering-al-awda-ziekenhuis-gaza-111111–viva-salud-eisen-de-onmiddellijke-vrijlating-van-dr-ahmed-muhanna

https://phmovement.org/health-workers-gaza

[6] https://actionaid.org/news/2024/most-our-surgery-done-under-headlights-there-no-electricity-all-doctors-al-awda-hospital

https://actionaid.org/news/2024/we-are-peacefulwe-provide-purely-medical-service-actionaid-condemns-attacks-after-partner

 

WeMove Europe logo

WeMove Europe est un mouvement citoyen et populaire, et l’Europe est notre maison, peu importe où nous sommes nés, où nous vivons et qui nous aimons. Au nom d’un avenir meilleur pour la planète et pour nous toutes et tous, nous nous réunissons pour signer des pétitions, participer à des actions en lignes comme dans la rue.

Notre union fait notre force. Et c’est grâce à de petits dons hebdomadaires, de 2 ou 3 euros, que nous pouvons continuer. Merci de soutenir le travail de WeMove Europe par votre contribution.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire