La lettre hebdomadaire de Mediapart – Israël et le Hamas face à la justice internationale

Israël et le Hamas face à la justice internationale. Nouvelle-Calédonie. Européennes… Nos articles de la semaine

L’Hebdo de Mediapart <mediapart@info.mediapart.fr>
La lettre hebdomadaire
Vendredi 24 Mai 2024
Cette lettre vous a été transférée par un·e ami·e ? Vous pouvez vous inscrire directement en cliquant ici

À Gaza, la justice internationale comme boussole

Un coup de tonnerre de la CPI lundi, un coup de semonce de la CIJ vendredi. Cette semaine, la justice internationale a resserré l’étau autour du pouvoir israélien et du Hamas.

Ce vendredi, la Cour internationale de justice sommait à nouveau Israël de cesser le feu à Gaza, mais surtout de stopper son offensive en cours à Gaza, tout en demandant au Hamas de libérer les otages du 7 octobre. (LIEN papier de Jérôme à venir).

Quelques jours plus tôt, c’est Karim Khan, le procureur de la Cour pénale internationale, qui demandait des mandats d’arrêt contre Benyamin Nétanyahou et son ministre de la défense Yoav Gallant, ainsi que contre les principaux responsables du Hamas, pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

En Israël, l’annonce de Karim Khan a divisé parmi les opposants à Nétanyahou rencontrés par Mediapart lors d’une manifestation pour la décision du premier ministre, devant la Knesset à Jérusalem : « une décision écœurante », dont « l’infamie retombe sur l’ensemble du pays ». Rares étaient ceux à la soutenir. « La société israélienne n’a pas compris et ne pouvait pas comprendre », analyse de son côté le professeur de sciences politiques Menachem Klein.

Par Joseph Confavreux
Dans la manifestation antigouvernementale tenue devant le Parlement israélien, la décision du procureur de la CPI prise quelques heures plus tôt de demander des mandats d’arrêt contre Benyamin Nétanyahou et son ministre de la défense Yoav Gallant est loin de faire l’unanimité.
Par Jérôme Hourdeaux
Face au « risque accru qu’un préjudice irréparable soit causé », la Cour internationale de justice demande à l’État hébreu de stopper « immédiatement » son offensive à Rafah. Elle appelle aussi à la « libération immédiate et inconditionnelle » des otages détenus dans la bande de Gaza.
Par Gwenaelle Lenoir
Menachem Klein est professeur de sciences politiques en Israël. Il réagit à la requête présentée par le procureur de la Cour pénale internationale quant à des mandats d’arrêts visant le premier ministre et le ministre de la défense israéliens.
Par Rachida El Azzouzi
La CPI ne peut plus paraître « comme une institution partiale ou partielle, qui ne s’intéresserait qu’aux situations ne heurtant pas directement les intérêts des Occidentaux », estime Julian Fernandez, professeur de droit. Mais le chemin est encore long jusqu’à d’éventuels procès.
Guerre au Proche-Orient
Par Joseph Confavreux
Entre la répression par les autorités, l’hostilité de la société et le carnage de Gaza, les Palestiniens d’Israël étouffent. Beaucoup ne se voient plus de perspectives dans l’État dont ils possèdent la citoyenneté.
Par Rachida El Azzouzi
La journaliste israélienne Lee Yaron signe une enquête sur l’attaque sanglante menée par des groupes palestiniens, dont le Hamas. Depuis sept mois, la presse et les commissions d’enquête mises en œuvre tentent de retracer le déroulé des faits, loin des manipulations et des discours de propagande.
Au-delà des politiques cyniques ou messianiques qui gouvernent le pays, Israël laisse apparaître un sentiment de défaite et de division. Un désarroi existentiel ancré dans la douleur à vif du 7 octobre, renouvelé par le sentiment d’enlisement à Gaza, et qui demeure, sauf exception, sourd aux souffrances palestiniennes.
Par Karim Kattan
Dans une nouvelle chronique pour Mediapart, l’écrivain palestinien Karim Kattan renvoie à « l’Occident » la question qu’une journaliste lui a posée. Et interroge une complicité passive : « Pourquoi votre réaction n’est-elle pas à la hauteur de l’horreur que vous voyez ? »
Le fait de la semaine : crise en Nouvelle-Calédonie
Par Ellen Salvi
Au terme d’une visite éclair dans l’archipel, le président de la République n’a rien annoncé de concret, si ce n’est qu’il donnait « quelques semaines » aux indépendantistes pour ramener le calme et reprendre le dialogue. Fuyant ses propres responsabilités, il a surtout démontré son entêtement à nier la racine coloniale du problème.
Par Ellen Salvi
Mobilisé dans son quartier de Nouméa, Darewa Dianou, le fils d’Alphonse Dianou, leader indépendantiste tué à Ouvéa en 1988, raconte à Mediapart son quotidien depuis le début de la crise. Les difficultés à « canaliser » les jeunes, la peur des milices et la détermination de ceux qui luttent sur le terrain, malgré l’absence de perspectives.
Par Bérénice Gabriel, Zeina Kovacs, Pascale Pascariello
Mediapart a retrouvé les proches de l’étudiant kanak de 19 ans tué par balle à Nouméa le 15 mai. Son cousin, présent pendant le drame, raconte que Jybril a été la cible d’un civil armé alors qu’il ne représentait aucun danger. L’auteur présumé du tir s’est rendu aux autorités.
Par Ilyes Ramdani
La réponse apportée par le gouvernement aux émeutes en Nouvelle-Calédonie ressemble à s’y méprendre à celle de l’été 2023, lors des révoltes urbaines. Entre répression et dépolitisation des jeunes, le pouvoir recycle de vieilles méthodes dont la filiation coloniale fait peu de doute.
Par Lucie Delaporte
Laissée-pour-compte, la jeunesse kanak a été au cœur des émeutes qui ont débuté il y a près d’une semaine en Nouvelle-Calédonie. Entretien avec le chercheur Benoît Trépied.
Par Romaric Godin
La Nouvelle-Calédonie en crise se trouve au centre d’une région longtemps dominée par les États-Unis et ses alliés de façon incontestable, mais où l’influence chinoise se développe rapidement.
Par Mediapart
En écho à la crise des derniers jours en Nouvelle-Calédonie, Mediapart vous propose de découvrir cette semaine un documentaire éclairant de Maxime Caperan et Éva Sehet sur les trente ans du massacre d’Ouvéa. Filmé en 2018, en marge de la visite présidentielle, il permet de donner la parole aux Kanak, premiers concernés, à un moment où on les entend peu.

L'Hebdo de Mediapart'

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire