Le délire répressif a encore frappé ! Cette fois sur les militants écolos…

Peut être une image de texte qui dit ’ACTION CONTRE TOTAL PLUS DE 100 MILITANTS EN GAV UNE NASSE DE PLUS DE 7 HEURES TOTAL EMERGIESa TOTALENGRCIESauPérou: au Pérou: Créditscarbonetachés Credits deSAKAUTOCHTOME TOCHTOME SANGA Resistancekichwal ichwa!’

Audrey Daquitaine Courtin

La Macronie c’est la fin de l’Etat de droit et une politique d’extrême droite répressive à coup de violences policières et violations des droits humains, et des libertés publiques, épinglées x fois par l’ONU, Amnesty international, la LDH, HRW, la cour européenne des droits de l’homme…
« Le recours excessif à la force par les forces de l’ordre contre les manifestants et les détenus a persisté en 2023, année marquée par des manifestations et des grèves. Les mesures prises pour restreindre les activités de la société civile ont suscité des inquiétudes quant à l’érosion de l’état de droit.
De nombreuses organisations de défense des droits et organismes indépendants, dont la CNCDH et le Défenseur des droits, ont critiqué les abus commis par les forces de l’ordre, notamment lors des manifestations et des grèves. Selon RSF, plusieurs journalistes clairement identifiables ont été « agressés par les forces de l’ordre alors qu’ils couvraient des manifestations ». Le rapporteur spécial de l’ONU sur la liberté d’association ; le Commissaire aux droits humains du Conseil de l’Europe ; ainsi qu’un groupe de sept experts de l’ONU, dont le rapporteur spécial sur la liberté d’association, ont rappelé à la France son devoir de protéger les droits à la liberté d’expression et de réunion. » Etc etc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire