Les fascistes manifestent à Paris

10 h 
La marche a eu lieu à l’appel du « Comité du 9-mai » pour commémorer la mort de l’un d’entre eux, Sébastien Deyzieu, décédé accidentellement en 1994.
Derrière une banderole « Sébastien présent » et au milieu de drapeaux barrés de la croix celtique, les militant·es – 500 selon une source policière – ont défilé de Port-Royal jusqu’à la rue des Chartreux, où ils se sont recueillis devant l’immeuble où Sébastien Deyzieu a fait une chute accidentelle mortelle lors d’une manifestation.
La préfecture de police de Paris avait initialement interdit cette manifestation annuelle en arguant d’un risque de troubles à l’ordre public. Mais le tribunal administratif de Paris a suspendu cette mesure, estimant qu’elle portait « une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté de manifester ».
Toutes les réactions :

126

98
23
J’aime

 

Commenter
Partager
Voir plus de commentaires

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire