Merlin Longuet et Alex – Procès 5G

1 h 
La vérité que vous ne verrez pas dans les médias sur le ZDAC Fest, n’en déplaise aux détracteurs.

Procès 5G

Le 3 avril 2023, Nous étions 3 membres du café des libertés à être placé en garde à vue suite à une grosse opération de gendarmerie sur Forcalquier.

Nous étions accusés d’avoir détruit une antenne de télécommunication mobile le 26 novembre 2021.

Face à  l’évidence des preuves me (Merlin) concernant suite à une dénonciation, et voyant qu’on essayait d’impliquer mes 2 camarades dans cette histoire, je n’eu d’autre choix que de me dénoncer.

En effet, lors de l’explosion, je brûlais mes jambes au 2nd degré, ce qui me valu 1 mois de guérison avant de pouvoir remarcher, pas sans douleur, et les ordonnances du médecin qui m’avait soigné chez lui furent remis aux enquêteurs plus de 2 ans après.

Suite à cette garde à vue, nous sommes passés devant le procureur de Digne les bains, du pain béni pour celui qui combattait notre mouvement d’entraide social depuis 3 ans, et devant le juge des libertés et de la détention, qui ne se cacha pas de nous envoyer en prison pour être des « anti-vax qui ne respectaient pas les lois de la république », bien qu’il s’identifia lui même comme « anti-vax » et que notre mouvement ne saurait se résumer à cette étiquette.

Alex fu donc envoyer à la prison de Luynes, Ludo interdit de ZDAC et moi à la prison des Beaumettes.

Suite à l’appel de cette décision, je sortais au bout de 9 jours avec un contrôle judiciaire, interdit de 04, et Alex au bout de 15 jours avec les mêmes interdictions, dans l’attente de notre procès.

Les raisons de cette action était évidemment politiques, hormis les discours anxiogènes concerants les mesures sanitaires et le Pass sanitaire qui était opérationnel grace aux fréquences de l’antenne, il nous faut soulever ici la question se rapportant à la nocivité des ondes électromagnétiques, mais aussi l’utilité réelle de cette soi disant avancée technologique dans le contrôle généralisé de la population.

C’est pourquoi, comme nous l’avions fait à de nombreuses reprises devant les tribunaux, il nous fallait profiter de cette tribune, pour rassembler un maximum de monde sur ces questions, ceci afin de faire exister un débat que les politiques ont volontairement mis de côté pour des intérêts financiers, au détriment de la santé publique.

Nous préparons ce procès et le rassemblement qui aura lieu devant le tribunal, dont nous ignorons la date pour le moment, afin d’avoir un débat de qualité en réunissant autant d’experts sur le sujets et de personnes concernés que possible.

Suite à nos recherches, nous considérons que la dangerosité de ces ondes et l’utilisation qui va en être faite, nécessite une réel concertation, indépendante de la pression des actionnaires d’entreprises de téléphonie mobile.

C’est l’opportunité que nous voyons dans ce procès, une fenêtre pour faire entendre une voie étouffée au nom du progrès, facteur d’une réelle discrimination sociale.

Contactez nous pour en savoir plus et rejoindre la lutte, tout le monde est concerné, tout le monde a quelque chose à apporter à ce débat.

Les articles sur notre arrestation :

Les émissions :

Avec Pierre Barnerias
Avec Julie & Leelou
Avec Lise Philippe

Brèves explications suite à la libération :

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire