Gilets jaunes acte 22: à Toulouse, les mésaventures du canon à eau

Une scène qui a réussi à faire baisser la tension dans la “capitale” proclamée du mouvement ce samedi.

Avec deux blessés “en urgence relative” et 23 personnes interpellées signalées par la préfecture à 18h, la tension a été palpable tout au long de la journée dans la ville rose.

Malgré tout, une scène aura réussi à faire sourire les gilets jaunes: lorsqu’un canon à eau de la police s’est retrouvé embourbé dans une bouche d’égout, comme on peut le voir sur les images ci-dessous.

Voir l'image sur Twitter
Fabrice VALERY@FabValery

Ce petit problème sur le camion canon à eau provoque l’hilarité des manifestants

NicoLaplume@Nicolaplume33

Scène surréaliste à Toulouse, le canon à eau des CRS embourbé dans une bouche d’égout…

Tradition politique contestataire, croissance économique et pression démographique éloignant les moins aisés du centre, fortes inégalités régionales: Toulouse est l’une des places fortes du mouvement des gilets jaunes depuis son lancement le 17 novembre.

Un record national de mobilisation y avait été enregistré à la mi-janvier, avec 10.000 manifestants officiellement recensés par la préfecture.

À voir également sur le HuffPost:


https://actu.fr/occitanie/

Toulouse, capitale nationale des gilets jaunes pour l’acte 22 : ce qu’il faut savoir

Samedi 13 avril 2019, Toulouse pourrait être l’épicentre de l’acte 22 de la mobilisation des gilets jaunes. Maxime Nicolle et Priscillia Ludosky seront présents. Le programme.

Un appel national à manifester à Toulouse, samedi 13 avril 2019, a été lancé par les gilets jaunes.
Un appel national à manifester à Toulouse, samedi 13 avril 2019, a été lancé par les gilets jaunes. (©Pablo Tupin-Noriega/Actu Toulouse)

Ils l’avaient annoncé il y a près d’un mois : Toulouse serait la capitale de l’acte 22 des gilets jaunes, samedi 13 avril 2019Après un acte 21 qui a connu une faible mobilisation, un appel national à converger vers la Ville rose a été lancé. Et des figures du mouvement pourraient se joindre au cortège.

Lire aussi : Toulouse sera-t-elle la capitale nationale des gilets jaunes, le samedi 13 avril ?

Maxime Nicolle annonce un « très gros acte »

Le 18 mars dernier, Maxime Nicolle avait annoncé un « très gros acte » à Toulouse, pour le 13 avril. Un rassemblement dans la Ville rose a bel et bien été annoncé sur les réseaux sociaux. L’événement recense près de 1 500 participants et plus de 4 000 personnes intéressées. Surtout, celui qui se fait appeler « Fly Rider » devrait être de retour dans la Ville rose, lui qui avait défilé aux côtés des gilets jaunes lors de l’acte X, samedi 19 janvier.

Lire aussi : Maxime Nicolle, figure des gilets jaunes, participera à l’acte X de la mobilisation à Toulouse

Priscillia Ludosky, première à Toulouse

Une autre figure du mouvement sera elle-aussi présente. Il s’agit de Priscillia Ludosky, elle qui a été à l’origine d’une pétition « pour une baisse des prix du carburant à la pompe » et qui a rencontré un franc succès (plus d’1,2 million de signatures à ce jour). L’ancienne employée de banque a annoncé sur son compte Facebook se rendre à Toulouse, samedi. C’est la première fois que cette figure des gilets jaunes vient dans la Ville rose, pour manifester.

Vendredi 12 avril 2019, Priscillia Ludosky a annoncé qu'elle participerait à l'acte 22 des gilets jaunes à Toulouse.
Vendredi 12 avril 2019, Priscillia Ludosky a annoncé qu’elle participerait à l’acte 22 des gilets jaunes à Toulouse. (©Capture d’écran Facebook)

Mobilisation en spectacle

Pour l’acte 22, une mobilisation est prévue dès la matinée. Les organisateurs annoncent « spectacle et prises de paroles », entre 10 heures midi à Jean-Jaurès. Le spectacle, préparé par le collectif « Aux Arts etc… », prévoit notamment une danse « type Haka ». Les organisateurs précisent :

Les Mariannes seront à l’honneur, et plus largement toutes les femmes de l’histoire qui ont permis aux luttes d’exister.

Départ de la manif à midi

Contrairement aux précédents week-ends, le départ de la manifestation doit être donné à 12 heures du métro Jean-Jaurès.Sur l’événement Facebook, il est stipulé que le cortège devrait repasser par son point de départ aux alentours de 14 heures, sans préciser davantage de le parcours dans les rues de Toulouse.

L’intersyndicale à Arnaud-Bernard

Si aucune manifestation de gilets jaunes n’a été déclarée en Préfecture, l’intersyndicale a, de son côté, déclaré un cortège allant de la place Arnaud-Bernard jusqu’au monument aux Morts. Le départ sera donné entre 13h30 et 14 heures. Les syndicalistes pourraient, comme ce fut le cas les précédents week-ends, se joindre au cortège des gilets jaunes.

Capitole interdit et moyens renforcés

Toutefois, les manifestants n’auront pas accès à la place du Capitole. Un nouvel arrêté préfectoral a été pris en ce sens par Etienne Guyot, préfet de Haute-Garonne. Toute manifestation se revendiquant des gilets jaunes sera interdite samedi au Capitole, entre 20 heures et 21 heures.Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Préfet de région Occitanie et de Haute-Garonne

@PrefetOccitanie

de ou de du mouvement des « Gilets jaunes » sur la place du Capitole à le samedi 13 avril 2019 de 10h à 21h. http://www.haute-garonne.gouv.fr/content/download/29619/199538/file/20190412-CP-interdiction-manifestation.pdf 

Du côté du dispositif de sécurité, la préfecture annonce qu’il sera « exceptionnel » avec « l’appui d’unités de forces mobiles supplémentaires et la multiplication d’opérations de préventions et de contrôles. »

Transports perturbés dès 11h30

Plusieurs perturbations sont à prévoir sur le réseau de transports en commun. Tisseo annonce des déviations à partir de 11h30. La Navette Aéroport ainsi que les lignes L1, L7, L8, L9, 12, 13, 14, 15, 23, 27, 29, 39, 44, 45, 63, 66, 70 seront déviées. La Navette Centre-Ville et la ligne 31 seront suspendues.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire