6 Comments

  1. « Acte d’intimidation envers un dépositaire de l’autorité publique pour qu’il accomplisse ou s’abstienne d’acte de sa fonction ».

    Euh… okay… !

    J’suis curieux de savoir ce qu’il en est de la dégradation légère aussi…

  2. Qu’est ce que c’est que cette accusation loufoque ?!? Parce qu’on peut les intimider ? Et en plus les intimider pour qu’ils fassent leur boulot ?? C’est un gag ?
    Blague à part, est-il utile d’aller à Digne le 2 mai ? Bien sûr il ne faudra intimider personne !! Kevin le souhaite-t-il ?

  3. En principe, il a le droit d’avoir l’assistance d’un avocat, ce qui devrait lui être signifiée au début de l’audition. Ce n’est pas à négliger car, les flics ont adopté des méthodes particulières depuis que les personnes ont la possibilité de se faire assister, notamment les méthodes d’interrogation canadiennes (progreai) qui consistent à mettre en confiance le suspecte pour l’amener à faire des aveux. Ils sont gentils, rassurent la personne en précisant que sa défense sera entendue, qu’elle risque peu surtout si elle collabore…. Quant à l’acte d’intimidation, c’est peut-être que les gendarmes n’arrivaient pas à la “hauteur” de notre ami pour discuter avec lui…. La prohaine fois, qu’ils prennent un escabeau.

  4. Kévin devrait se faire aider par un avocat et nous, “LES GILETS JAUNES DE FORCALQUIER” prendrons en charge les frais ! C’est comme ça ! J’espère !

Laisser un commentaire