La préfète Violaine Demaret renvoie une baffe à David Géhant après ses mauvaises manières

Pour bien comprendre cette historiette, il faut revenir sur le petit coup de com qu’ a voulu se jouer David Gehant, notre jeune politicien professionnel, toujours en mal de reconnaissance, car il n’a jamais rien fait d’autre que de la politique.

Informé, comme il se doit en tant que maire, par la préfète Violaine Demaret de sa décision de faire intervenir les FDO à Forcalquier, pour empêcher la tenue du “café des libertés” le 15 mars dernier; DG a voulu s’en attribuer le mérite, en feignant d’être l’instigateur de cette intervention policière de 57 gendarmes, jamais vu à Forcalquier. Il s’est donc précipité sur les réseaux sociaux pour diffuser sa “bafouille”. Ce qu’il y a de bien avec les expressions populaires, c’est qu’elles sont très expressives. Même soumises à un.e communicant.e, un David Gehant ne peut écrire que des “bafouilles”.

Un DG, en toutes circonstances, veut complaire à son électorat, par nature incapable de penser autrement que ce que dit la télé, donc de ce que dit le gouvernement, fusse-t-il dirigé par un Pétain.

Bien formaté, DG sait choisir le registre compatible au “blaireau” moyen. On lui a appris à surjouer la comédie du « Djeune » en politique, mais qui peut batifoler avec les rombières et s’exprimer comme un vieux con de réac, devant un public idoine.

Ces gens là ne pensent plus, la peur est leur seul univers, ils courbent l’échine et embrassent la main de tous leurs maîtres, un coup de Gehant et ça leur va …

La lettre à la préfète du 11 mars  

https://lesgiletsjaunesdeforcalquier.fr/index.php/2021/03/11/la-ville-de-forcalquier/

La bafouille en question est expédiée, mais surtout diffusée sur les réseaux sociaux avant son arrivée à destination; afin que l’intervention policière préalablement décidée apparaissent comme une réponse positive à l’injonction du maire de Forcalquier. C’est ce qu’on appelle une “mauvaise manière ” ! Du reste, ce qui ressort des échanges avec les gendarmes à son sujet n’évoque pas ce sentiment que l’on nomme le respect.

La préfète et ses gendarmes apparaissent alors comme des serviteurs obéissants aux injonctions du petit politicard de la comtale. Visiblement, elle et ils n’ont pas apprécié. C’est peut-être la raison de leur refus d’assurer la sécurité de la manif des masques blancs en ne gérant pas la circulation, pourtant dangereuse.

https://lesgiletsjaunesdeforcalquier.fr/index.php/2021/03/12/david-gehant-il-appelle-la-police/

Extrait pour ne pas avoir encore fois  à dénoncer le prétexte sanitaire à cette démocrature en marche : On ne va pas revenir sur l’impéritie totale de la Macronie, face au Covid et ses désastres successifs (lits en réanimation, masques, tests, vaccins, etc.). En est responsable cette bande de pieds nickelés arrogants et incompétents qui mal-gèrent cette crise sanitaire. Bienvenue en “Absurdistan”: titrait un journal allemand en parlant, à ce propos, de la France.

Tout cela est bien documenté ici : https://lesgiletsjaunesdeforcalquier.fr/index.php/2021/03/11/covid-je-suis-pour-laisser-vivre-les-gens-qui-ne-sont-pas-a-risques/

Ou là : https://lesgiletsjaunesdeforcalquier.fr/index.php/2021/03/10/une-annee-de-covid-19-les-sept-erreurs-du-pouvoir/

Et encore là : https://lesgiletsjaunesdeforcalquier.fr/index.php/2021/03/13/appel-a-la-resistance-civile-et-au-reveil-des-consciences/

Où sont les contaminés du Café des libertés après 9 épisodes, plus de deux mois ? Où est le cluster ?

Par contre un gendarme de l’escorte qui a conduit Merlin de Forcalquier à Digne après une nuit en cellule – aucune pour les scélérats de Servier qui ont tué des centaines de gens- a été testé “positif” au Covid. Merlin est devenu “cas contact” soumis à l’isolement, mais quid des gendarmes de Forcalquier ? Toute cette affaire est vraiment du “grand-guignol”.

La préfète Violaine Demaret renvoie une baffe à David Géhant après ses mauvaises manières

Et c’est là que tombe l’autorisation préfectorale du “café des libertés” du 29 03 2021, en total contradiction avec la “bafouille” du maire et qui insuffle aux participants, un fol espoir : Donc tout ce barnum étatique n’est pas qu’une “nef des fous”, un peu de clairvoyance et même d’humanité balbutient encore ?

Nous ne sommes pas dupes des petites bisbilles et de leurs conséquences plus ou moins prévisibles, entre une préfète aux ordres de la mafia macronienne et un représentant du parti historique de la grande fripouillerie française. Elles ne nous intéressent pas.

Mais c’est bien la première fois qu’une décision de préfète en exercice laisse des activistes perplexes, comme un interstice qui tout à coup, laisserait passer une lumière de sagesse, voire d’humanité. Ne boudons pas notre plaisir, chapeau Violaine Demaret !

On se souviendra des “collabos” et des autres par les temps troublés qui s’annoncent.

Et cette grande baffe au Gehant ne peut que nous faire un immense plaisir

Il déplore : https://www.bfmtv.com/societe/a-forcalquier-malgre-l-interdiction-de-se-rassembler-les-habitants-se-retrouvent-chaque-lundi-pour-le-cafe-des-libertes_VN-202103280156.html

Violaine Démaret, nommée Secrétaire générale de la préfecture du Nord et sous-préfète de Lille | Lille Actu

Violaine Demaret  – Sourire et visage sympathique, c’est pas du Castex, c’est déjà ça.

Et pour les gendarmes de Forcalquier, de Ceyreste, de Volx, de Valensole ou d’ailleurs, avaient-ils oublié la devise militaire bien connue ; ” Après les ordres, toujours attendre les contre-ordres “.

Vive le “Café des libertés”

Pas de contamination aux “cafés des libertés”, mais de la solidarité, de la joie, de la musique et de la danse, un lieu dédié au plaisir de se retrouver, un repas partagé, de l’humanité, de la vie tout bonnement, dans une période  gravement polluée par des dingues, ouvriers de ce qui va constituer le plus grand scandale depuis la dernière guerre.

Les irresponsables ce sont eux et leurs laquais qui “obéissent aux ordres”, comme cela se disait déjà à Nuremberg !

Partout en France et en Europe, la résistance cette oppression imposée sous le prétexte sanitaire grandit et prend cette forme sympathique dans le vrai sens du terme, attention à tous les vendeurs de peur et de mort de ne pas tomber du mauvais côté de l’histoire.

1 Comment

  1. M. Géhant est un jeune petit politicien professionnel comme notre démocratie les redoute! Forcalquier, cette jolie petite cité à caractère, cité médiévale, aimée de tous,ancien Comté dans l’Histoire,l’histoire de sa liberté aussi, depuis le xi ème, a tellement d’atouts à défendre et elle le fait! Merci à Singularité Forcalquier et Au Café des libertés . une guide Patrimoine 04

Laisser un commentaire