« Gilets jaunes » éborgnés : ils témoignent | AFP Factuel

AFP

Ajoutée le 5 avr. 2019
« J’avais mon œil dans la main » : Alexandre, 28 ans, blessé à Paris le 8 décembre 2018, fait partie de 23 personnes qui affirment avoir perdu un œil au cours de manifestations des gilets jaunes ces derniers mois. Leurs témoignages sont au cœur des accusations de violences contre les forces de l’ordre. L’AFP a recueilli les récits de ces mutilés contraints de réapprendre à vivre avec un seul œil valide.

 

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire