Hôpitaux du 04: Manifestation Mercredi 10 juillet à 9h00 devant l’Hôpital de Banon

Collectif Contre les Fusions des Hôpitaux du 04 et en Défense des Services Publics:

URGENT – URGENT – URGENT Manifestation Mercredi 10 juillet à 9h00 devant l’Hôpital de Banon

Jean-François PELLARREY

Manifestation Mercredi prochain (10 juillet) à 9h00 devant l’hôpital de Banon

En effet, lors de la réunion publique du 1er juillet dernier, les participants ont décidé à l’unanimité d’organiser cette Manifestation (voir tract en pièce jointe) parce qu’il se tiendra ce jour-là à l’hôpital un Conseil de Surveillance qui tentera d’imposer la fusion avec Forcalquier & Manosque et sa transformation en EHPAD (Etablissement pour l’Hébergement de Personnes Âgées Dépendantes – anciennes maisons de retraites) ce qui signifie la fermeture du SSR (Service de Soins et de Réadaptation), à terme la disparition de postes de Soins et administratifs, une mise en danger de la cuisine et pour les résidents du futur EHPAD (qui très rapidement deviendra un EHPAD privé lucratif) une augmentation de leur forfait journalier de plus de 20%.

Il est primordial que nous réussissions à faire échouer ce projet technocratique et totalement déshumanisé de l’ARS qui n’a pour seule et unique ambition de permettre la mise en oeuvre de la Loi Buzyn « Ma Santé en 2022 » qui vise à transformer au niveau national plus de 500 hôpitaux en EHPAD Publics dans un premier temps puis privés lucratifs très rapidement et/ou en hôpitaux de proximité, qualificatif totalement schizophrène, puisqu’en vérité il éloignera les lieux de Santé et de Soins des lieux de vie des Populations.

Ce premier dossier de fusion des Hôpitaux de Banon, Forcalquier et Manosque, est la première étape d’un processus technocratique piloté par l’ARS-Paca et imposé par la ministre Buzyn qui vise à fusionner tous les hôpitaux et EHPAD du 04, à les mettre entre les mains de l’hyper-directeur Pouilly et ainsi lui permettre de manière autoritaire et unilatérale desupprimer une grande partie des hôpitaux du 04 et de transformer les autres en EHPAD (dont les CH de Manosque et Digne).

A terme ce projet « en trompe l’oeil » de l’ARS-Paca, si on les laisse le mettre en oeuvre,

contribuera à la désertification sanitaire de notre Territoire Bas Alpin

et à la mise en danger des près de 162.000 Citoyennes et Citoyens qui y vivent.

SOYONS LE PLUS NOMBREUX POSSIBLE MERCREDI 10 juillet à 9H00 A BANON

Zone contenant les pièces jointes

 

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire