Mobilisation: Faire le point pour ce qui concerne la Coordination.

Le 30 08 2021

Avant la réunion de demain soir, il est peut-être utile de faire le point pour ce qui concerne la Coordination.

Celle-ci a été constituée sur la base d’un accord exigeant le retrait des lois et décrets liberticides (Sécurité Globale, Séparatisme, NSMO, décrets du 2 décembre). Tout cela ayant commencé en réalité avec l’instauration et les prolongations de l’état d’urgence sanitaire

La loi du 5 août qui instaure le pass sanitaire s’inscrit dans la continuité de ces lois. Ce qui nous a conduit à être présent chaque semaine dans les rassemblements et manifestations depuis le 17 juillet.

On a pris acte que nos amis de l’ASFP ont demandé de ne pas être associés à cette campagne. Par ailleurs, nous savons que les organisations parties prenantes de la Coordination n’ont pas toutes la même position sur la question de l’obligation vaccinale, ce qui est leur droit.

Pour maintenir l’acquis que représente la Coordination, il faut tenir compte de ces nuances et s’en tenir à ce qui nous unit :

La volonté de ne rien lâcher pour le retrait total des lois et décrets liberticides (incluant le retrait du pass sanitaire).

Puisqu’il est question de trouver d’autres mots d’ordre, en restant sur ce qui est notre fonds commun, on peut avoir :

Vaccinés & non-vaccinés unis contre le pass sanitaire

Ou

Retrait du pass sanitaire, levée de l’état d’urgence

Partie amovible : compter 30,00 euros maximum

Nouvelle banderole avec mots d’ordre : 220,00 euros

Reste 135,00 euros

Les autres revendications, aussi justes soient-elles : casse sociale, liberté vaccinale, revendications concernant l’école… pour l’instant n’ont pas fait partie d’un consensus dans la coordination. Aussi, il ne serait, à mon humble avis, pas correct d’engager la coordination sur ces questions.

Reste la coordination des prochains rassemblements…

Qui sont les “regroupements” concernés :

La coordination “Marche des libertés”, les Gilets Jaunes de CASA, la CGT santé, les professions contraintes…

Par ailleurs, nous savons maintenant qu’il y a chaque samedi un rendez-vous sur Digne et maintenant sur Manosque… Difficile maintenant de sortir de cette configuration.

Que reste-t-il donc à coordonner ?

Y a-t-il lieu de définir un 3ème rendez-vous hebdo, la ville “tournante” ? Qui choisit ?

Reste-t-on dans un schéma ou la Coordination choisit chaque semaine un des trois lieux ?

Ce n’est peut-être plus ce qui est essentiel…

On peut, peut-être, avoir un accord entre toutes les parties pour :

Rassemblements partout où “c’est organisable” en cherchant un maximum de participants :

Citoyennes, citoyens, Gilets Jaunes, professionnels de la santé, pompiers, syndicalistes, militants… bref toute la population laborieuse de ce pays dans toute sa diversité, toute sa richesse. Ce qui fait toute sa force !

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire