Manifestation 16 octobre Digne les bains 14 h

Manifestation 16 octobre Digne les bains 14 h

Alors que le projet de loi permettant de prolonger sine die le passe sanitaires, avec toutes les conséquences que cela implique contre les droits de tous et toutes, il est temps de se rassembler pour une grande manifestation ce samedi 16 octobre, 14 heure , place du général de Gaulle à Digne les bains.

Message central : NON au PASSE sanitaire, non à l’état d’urgence .

Important d’avoir des slogans-explications visibles sur les panneaux pour faire comprendre toutes les implications de ce passe, contre l’emploi et les droits des salariés des professions sanitaire,  sur l’accès au sport, aux bibliothèques ou au loisir pour les jeunes, contre les droits des parents sur l’éducation des enfants.

Bien sûr, les drapeaux de nos organisation sont aussi bienvenus, tout en pensant qu’il est indispensable de rassembler une large population !

DIFFUSONS LARGEMENT L’AFFICHE CI-JOINTE, DANS ET AU DELÀ DE NOS ORGANISATIONS

Communiqué de la Coordination départementale Marche des Liberté

Voici la version définive du tract qui sera envoyé  MARDI 12 aux médias
Il est encore temps de vérifier votre signature .

Merci d’envoyer à Bernard Roger crr 04 mailto:crr-04@orange.fr qui fera l’envoi aux médias vos éventuelles remarques, ainsi que les coordonnées de médias qui peuvent être intéressés.

Action auprès des maires du départements 14 octobre 8 h

A l’occasion du salon des maires du département le 14 octobre à Sisteron , un petit groupe a prévu de distribuer notre  communiqué  aux maires qui seront présents à cet évènement, afin de les inciter à prendre des motions ou agir par des courriers, tel qu’a fait le Conseil Municipal de Thoard  (ci-joint la lettre envoyée par le maire à Mme la Préfète et à l’ARS, sans réponse à ce jour )

Rendez-vous au Complexe des Marres – Sisteron à 8 h (matin) jeudi 14

www.salondesmaires04.com

Bon dimanche et à bientôt

Geneviève

0625551687


Alpes de Haute Provence

Communiqué de la Coordination départementale

Lundi 11 octobre 2021

En mars 2020, par ordonnance, la loi d’état d’urgence sanitaire a été décrétée. Comme le dit Me Arié ALIMI de la LDH, elle permet au gouvernement de prendre nombre de dispositions notamment en matière de restrictions des libertés fondamentales !

En liaison avec des initiatives nationales, dès décembre 2020 les bases étaient jetées qui ont abouti à la constitution en janvier 2021 de la Coordination départementale Marche des Libertés rassemblant plus de vingt-cinq organisations et qui a organisé plusieurs rassemblements et manifestations.

Pour le retrait des lois et décrets liberticides !

  • Loi du 23 mars 2020 d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19” instaurant l’état d’urgence sanitaire ;

  • Schéma National du Maintien de l’Ordre” du 17 septembre 2020 qui maintient l’usage des lanceurs de balles de défense (LBD) et généralise le recours à des unités mobiles urbaines (BAC, BRAV-M, etc.) ;

  • Décrets du 2 décembre 2020” qui introduisent le fichage des militants pour délit d’opinion ;

  • Loi pour une sécurité globale préservant les libertés” du 25 mai 2021 qui renforce le pouvoir de répression de l’Etat par sa police, rayant d’un trait de plume 200 ans de libertés démocratiques arrachées…

  • Loi relative à la gestion de la crise sanitaire” du 5 août 2021 ;

  • Loi confortant le respect des principes de la République” du 24 août 2021 qui désigne une catégorie de nos concitoyens comme “séparatistes” et remet en cause la liberté d’organisation des associations, des syndicats et des cultes, et qui a enlevé aux parents le droit de choisir l’éducation de leur enfant…

À partir du 17 juillet 2021, la Coordination s’est impliqué chaque samedi dans les manifestations contre la loi instituant le “passe sanitaire”, contre ses conséquences liberticides et destructrices des services publics (hôpitaux, pompiers…).

Conséquences : 28 lits ont été fermés à l’hôpital de Digne et 24 à celui de Manosque ! Des cabinets libéraux ferment et accroissent les arrivées aux urgences déjà saturées qui sont passées de 45 à 84 à Digne et de 100 à 146 à Manosque et plus de 13% de pompiers suspendus !

La Coordination exige l’abrogation de la loi du 5 août !

Et voilà maintenant que 34 des 577 députés que compte l’Assemblée Nationale, votent en première lecture le “projet de loi sur la responsabilité pénale et la sécurité intérieure” qui réintroduit l’usage de drones de surveillance, élargit les possibilités de prise de photos et d’empreintes d’une personne (notamment les mineurs) sous contrainte et qui nie l’indépendance de la justice et de la police au mépris des droits individuels des citoyens…

La Coordination réaffirme sa condamnation des lois & décrets liberticides !

Elle continuera à être présente dans toutes les manifestations et rassemblements en défense des libertés individuelles et collectives et à en prendre l’initiative s’il y a lieu.

Par ailleurs, elle salue le fait que nombre des organisations qui la composent soient partie prenante des grèves en cours et à venir.

RASSEMBLEMENT samedi 16 octobre 2021 – 14h00

Place du Gal de Gaulle – DIGNE les Bains

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire