UNE SYNDICALISTE DE L’UGTG EN GUADELOUPE, ARRÊTÉE, MENOTTES AUX POIGNETS

1 j 
UNE SYNDICALISTE DE L’UGTG EN GUADELOUPE, ARRÊTÉE, MENOTTES AUX POIGNETS, AU PIQUET DE GREVE DE L’HÔPITAL DE BASSE TERRE PARCE QU’ELLE S’OPPOSE AU PASS SANITAIRE
L’UGTG et les autres syndicats de Guadeloupe ont appelé pour protester à renforcer la mobilisation et les piquets de grève.
Finalement, sous la pression de la mobilisation des travailleurs, la police a fini par relâcher la militante.
Le droit de grève n’existe-t-il plus en Guadeloupe sous Macron ?
Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’Claudine Maraton, secrétaire de l'UTSUGTG I'UTS Brutalement interpellée et arrêtée Ce vendredi matin devant le CHBT À partir de maintenant Que chacun fasse ce qu'il sait faire de mieux Dans les entreprises, dans les familles dans Les quartiers, dans les administrations dans Les rues, dans les écoles... Pour enrayer l'avancée dela dictature’

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire