Un courrier destiné aux directeurs d’école

info@cafe-des-libertes.org
Le 15 12 2021
Bonjour à tous,
Voici un courrier destiné aux directeurs d’école (mise en garde) revu et corrigé par une avocate de ReinfoCovid.Courrier type pour chefs detablissement.doc

Aperçu de cette lettre :

Madame, Monsieur,
Nous vous encourageons à prendre connaissance des informations suivantes.
Elles vous permettront certainement de mesurer à sa juste valeur, les éventuelles conséquences, au titre de vos responsabilités civile et pénale, qui pourraient découler de votre participation à la campagne vaccinale orchestrée par le gouvernement.

https://www.cafe-des-libertes.org

www.facebook.com/lecafedeslibertes

L’équipe du Café des Libertés à Forcalquier.
Pour nous contacter : info@cafe-des-libertes.org

Aux directeurs d’établissements scolaires promouvant la vaccination de leurs élèves et/ou proposant l’accès à la vaccination dans leurs locaux ou via des sorties scolaires.

Madame, Monsieur,

Nous vous encourageons à prendre connaissance des informations suivantes.

Elles vous permettront certainement de mesurer à sa juste valeur, les éventuelles conséquences, au titre de vos responsabilités civile et pénale, qui pourraient découler de votre participation à la campagne vaccinale orchestrée par le gouvernement.

En effet, une telle voie pourrait déboucher dans un futur proche ou lointain, sur des condamnations financières voire d’emprisonnement sur le fondement des articles L5122-1 du Code de la santé publique et sur l’art 221-5-1 du Code pénal.

Rappelons tout d’abord, que tous les « vaccins » actuellement proposés à l’injection n’en sont pas ; mais considérés comme des « substances géniques injectables » non vouées à perturber la transmission du virus mais à amener la cellule humaine à devenir un créateur d’agents pathogènes. Elles n’ont d’ailleurs reçu qu’une autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle dont la période d’essai clinique court jusqu’en 2022, voire2023.[1]

Ajoutons qu’à l’heure actuelle, la vaccination est officiellement responsable selon l’OMS de 2 586 558 effets indésirables en moins de deux ans alors qu’à titre d’exemple, le vaccin contre le tétanos a provoqué 218 604 effets indésirables en 54 ans ![2] selon l’ANSM, en France, 116 397 effets secondaires au 25 novembre 2021 sont à déplorer (dont 24% d’effets graves) [3] ce qui équivaut aux effets indésirables du vaccin de la polio sur 54 ans au niveau mondial ! [2]

Or, d’après de nombreux scientifiques les données de pharmacovigilance ne représentent en général que 5% voire 1% des remontées. [4]

De ces effets secondaires graves, les enfants ne sont pas épargnés.

Qu’enfin, plusieurs centaines de personnes déposent actuellement, dans plusieurs Tribunaux de France, des plaintes contre X pour tentative d’empoisonnement, déplorant le fait que certains responsables de Santé Publique, continuent d’encourager les Français à recevoir un produit dangereux, dont on ignore la composition exacte, un produit expérimental, dont l’efficacité n’est pas démontrée et même contredite par les chiffres officiels.

Ainsi, promouvoir la vaccination de vos élèves, c’est prendre le risque, d’être considéré au regard de la loi, comme complice de tentative d’empoisonnement punie à l’article 221-5-1 du Code pénal de 10 ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende. D’autant qu’ayant eu ce courrier recommandé en votre possession vous ne pourrez prétendre ignorer les risques qu’encouraient vos élèves.

C’est aussi méconnaitre le fait qu’il est interdit, au regard de l’article L5122-1 du Code de la santé publique, à tout non professionnel de santé d’exiger/recommander les injections anti-covid et ce non-respect est puni par l’article L5422-5 du même code « d’un an d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende ».

Enfin, de l’article L1111-4 du Code de la santé publique, « aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentent libre et éclairé de la personne… ». Aussi, l’encouragement pur et simple à la vaccination sans informations précises sur les effets indésirables éventuels contrevient à cet article.

En espérant que cette lecture, vous aura effectivement permis de mesurer la responsabilité ô combien peu envieuse qui repose sur vos épaules, veuillez agréer Madame, Monsieur, mes salutations respectueuses.

Signature :

…………………………………………………………………………………………………………………

Suite…

https://www.cafe-des-libertes.org/docs/Courrier%20type%20pour%20chefs%20detablissement.doc

Références :

·                     [1] confirmé par le Règlement CE n°726/2004 du Parlement Européen et du Conseil du 31 mars 2004.

·                     [2] comparaison des effets secondaires des différents vaccins selon l’OMS :

·                     [3] effets secondaires en France depuis le début de la vaccination

·                     [4] selon une étude interne des Health Human Services et de Harvard.

 

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire