Les anti-pass vaccinal manifestent pour la 1ère fois depuis son entrée en vigueur en France – vidéo

14:12 29.01.2022 

© Sputnik
Au sein de la capitale française au moins quatre manifestations ont été organisées ce 29 janvier contre le pass vaccinal, en vigueur depuis le 24 du mois. Un correspondant de Sputnik a été sur place pour vous faire suivre le déroulement de celle organisée par les Gilets jaunes.
Ce premier samedi depuis l’entrée en vigueur du pass vaccinal, des manifestations se sont tenues partout en France. Quatre rassemblements ont eu lieu ce 29 janvier à Paris, dont celui des Gilets jaunes, suivi par un correspondant de Sputnik.

Le départ de leur cortège a été annoncé à 13h30 depuis la place de la Bastille en direction de la place Denfert-Rochereau.
La manifestation s’est déroulée dans le calme une quarantaine de minutes après son départ. Des personnes portaient des pancartes avec les inscriptions « Citoyens emmerdent toi et ton pass », « Liberté », « Pouvoir payer sans être emmerdé », « Citoyens cobayes, violation du code de Nuremberg », tout en criant « Macron ton pass on n’en veut pas » et chantant « On est là ».

Vers 15h, un petit affrontement est survenu entre forces de l’ordre et manifestants sur le boulevard de l’Hôpital. Ces derniers tentent de s’approcher de la Pitié-Salpêtrière pour rendre hommage à un opposant hospitalisé suite à un accident.
Un autre cortège composé de Citoyens et de Gilets jaunes est parti à 14h30 de la place d’Italie jusqu’à l’Église Saint-Ambroise.
Une manifestation de l’Union citoyenne pour la liberté et de Force jaune s’élance à 14h de la place Pierre Laroque, près du ministère de la Santé, en direction du siège de Pfizer, tandis que celle de Florian Philippot parti à 14h de la place du Trocadéro.
Des opposants au pass vaccinal ont manifesté ce samedi 29 janvier dans plusieurs villes de France dont notamment Strasbourg, Lille ou Nice, quelques jours après l’entrée en vigueur du pass vaccinal. Le ministère de l’Intérieur a estimé à quelque 30.000 le nombre de manifestants sur toute la France, au sein de 162 rassemblements, dont 5.300 à Paris. Le 22 janvier, 38.000 personnes avaient manifesté en France, dont 5.200 dans la capitale, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

Pass vaccinal

Le Conseil constitutionnel a approuvé le 21 janvier l’essentiel du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal jusqu’à ce qu’il ne soit plus nécessaire. Le pass vaccinal, en vigueur depuis le 24 janvier, a déjà fait l’objet de modifications.
Le ministère de la Santé a réduit la durée de validité du certificat de rétablissement de six mois à quatre. Sans dose de rappel, les personnes concernées seront privés de leur pass à partir du 15 février.
Cette loi est applicable en principe jusqu’au 31 juillet 2022, date butoir de la fin de l’état de sortie d’urgence sanitaire.
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire