Non, les vaccinés n’ont pas plus de risque d’attraper le COVID que les non vaccinés selon la DREES

C’est plutôt l’inverse en fait

Dans un tweet largement relayé, un professeur de l’IHU Méditerranée affirme que “les vaccinés ont plus de risque d’attraper le covid que les non vaccinés” . Cette affirmation est accompagnée d’un graphique pourtant authentique du site COVIDTRACKER qui se base sur les données de la DREES.
——-
 

Graphique présenté sur COVIDTRACKER
Graphique présenté sur COVIDTRACKER. Source : https://covidtracker.fr/vaximpact/ (archive)

Le graphique partagé par l’internaute rapportant les cas positifs selon le statut vaccinal inclus une série volatile et son auteur, Guillaume Rozier, l’a pourtant bien précisé. Il s’agit de la tranche d’âge des 0-19 ans.

Cas positifs selon le statut vaccinal pour les 0-19 ans
Cas positifs selon le statut vaccinal pour les 0-19 ans

Chez les 0-19 ans

Contacté par mail, Frédéric TALLET, chargé des analyses statistiques pour la COVID-19 à la DREES explique : “Les graphiques de Covid tracker sont fondés sur les données Drees que nous publions chaque semaine. Mais si l’on considère la population des 0-19 ans (nos données publiées en open data permettent malgré ces avertissements de le faire), les décompositions par statut vaccinal sont très spécifiques et très différentes selon les âges. Donc regarder des nombres de tests à taille de population comparable par statut vaccinal agrégés sur ces âges revient à comparer des incidences pour des très jeunes enfants non vaccinés avec celles d’adolescents majoritairement vaccinés. Au final on ne compare pas des taux d’incidence entre vaccinés et non-vaccinés mais des taux d’incidence entre enfants et adolescents” .

Il ajoute enfin : “La conclusion obtenue (les vaccinés ont plus de risque d’attraper le covid que les non vaccinés) est donc abusive selon nous. Il convient de privilégier les graphiques sur les 20 ans et plus pour ces analyses” .

Chez les 20 ans et plus

Dans son rapport du 14.01.2022, la DREES explique bien que sur la période étudiée (période du 31 mai 2021 au 9 janvier 2022), le nombre de tests positifs pour 100 000 habitants comme le nombre de nouvelles hospitalisations demeure bien plus élevé pour les personnes non vaccinées que celles présentant un statut complet sans rappel.

— Publicité —
——-
 

Graphique de la DREES au 01.01.2022
Graphique de la DREES au 11.01.2022

La part des non vaccinés de 20 ans et plus

Toujours dans ce même rapport de la DREES (source utilisée par l’internaute selon lui), il est noté que les données issues des appariements permettent de comparer le poids des différentes catégories de statut vaccinal dans l’ensemble de la population et parmi les individus atteints de Covid-19. Ainsi, les personnes non vaccinées sont nettement surreprésentées, par rapport à leur part dans la population générale, parmi les testées positives par PCR au Covid-19, plus encore que parmi les personnes testées. Leur surreprésentation est encore plus importante parmi les personnes hospitalisées et également parmi celles décédées.

Nombre de tests PCR et d’événements hospitaliers à taille de population comparable par statut vaccinal
Nombre de tests PCR et d’événements hospitaliers à taille de population comparable par statut vaccinal

Fact-Check

Affirmation : Selon les données de la DREES, les vaccinés ont plus de risque d’attraper le COVID que les non vaccinés.
Verdict : Faux, la DREES soutient le contraire dans son dernier rapport. Les données relatives aux 0-19 ans sont trop spécifiques pour être incorporées à l’incidence sur la population totale. Cette rumeur fait écho à celle lancée par le professeur Raoult sur YouTube et déjà vérifiée ICI.


Article mis à jour le 15.01.2021 à 17h01 : Correction d’une faute de frappe.


Source: DREES
Fact & Furious est un service de presse en ligne indépendant qui vous propose du contenu gratuit. Pour maintenir ce modèle, votre soutien est indispensable.
Sur OKPAL, vous pouvez faire un don donnant droit à une réduction d’impôt de 66 % du montant du don.

 

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire