La méritocratie à la française

Peut être une image de 2 personnes, personnes debout et texte qui dit ’Étudiants célèbres Assa Traoré, diversité LA MÉRITOCRATIE ÀLA FRANÇAISE Formations paramédicales et sociales Apprentissage majorité d'enfants d'ouvriers pour infirmier, auxiliaire Pascal grandf >>)... Université publique d'enfants d'ouvriers ou 2550 88 Écoles de journalisme CFJ, Ambroise d'ouvriers Brevet technicien du supérieur d'enfantsd d'ouvriers Besancenot, Manuel d'employés. Étudiants célèbres diplôme École nationale d'administration ΕΝΑ) écrasante majorité to Chef» Sciences d'ouvriers commerce d'ingénieurs d'enfants SNCF),Lé 3095 FOLLS 000 8790€ Polytechnique Insee Observatoire aa inégalités, main Barbier, Rachia Carlos Sciences ENS DÉPENSE PUBLIQUE ANNUELLE ÉTUDIANT’

PAYER POUR ÊTRE MÉPRISÉ :
Les bourgeois français sont quand même gonflés. Ils se réservent toutes les formations de prestige, les font financer par tout le monde, y apprennent l’art du bullshit, du mépris de classe et du sentiment de supériorité et disent après coup « j’ai mérité ». Petit tour d’horizon :
💣 On commence par la fabrique des gros connards : l’Ecole Polytechnique. Didier Lombard, l’ex PDG de France Telecom qui a orchestré la maltraitance institutionnelle de milliers de salariés, vient de cette usine à dirigeants arrogants et sans scrupule.
💣 On continue avec la pouponnière à crétins dominants. : l’ENA. Ici ont grandi pas mal des pires fléaux que le pays ait connu. Macron, Juppé, Attali… Non seulement l’école leur a fourni le titre à nous dominer mais en plus c’est nous qui payons leur vie étudiante pépouse.
💣 Inutile de présenter Science Po Paris, également nommé Science Pipeau par ceux-là même qui y sont passés et ont connu la faiblesse des cours qu’on y donne, puisque tout ce qui compte c’est d’en être, d’y briller, d’en sortir et de vous diriger.
💣 Et si on parlait des écoles de journalisme ? Niveau entre-soi social c’est pas mal non plus hein. On y apprend à parler de façon trop bizarre (« Et là, c’est le drame ») à interroger des usagers exaspérés par les grèves et à supporter la tyrannie des rédac chefs. Well done.
💣 On passerait à côté de toute la toxicité du travail en France et dans le monde si on ne parlait pas des cortèges de jeunes diplômés d’école de commerce et d’ingénieurs qui deviennent chefs à 25 ans ou consultant en power bullshit point.
Bref, si l’on regarde de près de qui il s’agit et ce qu’on y apprend on comprend vite que les études supérieures de la bourgeoisie n’apporte dans le fond pas d’autres compétences que de reproduire dans le temps la légitimité de cette classe à dominer les autres.
Une société sans classe passe par la fin de toutes ces formations qui n’ont d’autres valeurs ajoutée que la distinction sociale et l’entre soi. Vous leur enlevez ça, elles ne servent plus à rien.
Détruisons la croyance en la compétence de la bourgeoisie. Maintenant.
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire