EN DIRECT – PRÉSIDENTIELLE: MÉLENCHON PROMET QU' »UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE » LORS DE SON MEETING À PARIS

BFMTV

Plus que trois semaines de campagne avant le premier tour de la présidentielle et celle-ci s’est intensifiée ce dimanche. Jean-Luc Mélenchon, lors d’un discours place de la République à Paris, a galvanisé ses troupes.

Le meeting de Jean-Luc Mélenchon vient de finir

Jean-Luc Mélenchon vient d’achever son discours place de la République à Paris devant des dizaine de milliers de soutiens.

16:42

« Le non-alignement n’est pas la neutralité », avance Jean-Luc Mélenchon

Très attaqué par ses concurrents de gauche sur sa vision des relations internationales en pleine guerre en Ukraine, Jean-Luc Mélenchon a détaillé sa vision de la diplomatie.

« Le non-alignement n’est pas la neutralité. Le non-aligment, c’est l’altermondialisme, c’est-à-dire la prise en charge du peuple humain tout entier d’où qu’en vienne , la reconnaissance de l’écocide ou l’accès à l’eau pour toutes et tous », a expliqué le candidat de la France insoumise.

16:33

Jean-Luc Mélenchon promet « l’amnistie » pour les Gilets jaunes condamnés et la réintégration des soignants non vaccinés

Jean-Luc Mélenchon a promis que « le gouvernement de l’Union populaire amnistiera tous les gilets jaunes », assurant « le reclassement et l’indemnisation des victimes éborgnées dont la vie a été brisée ».

Le candidat insoumis souhaite également « réintégrer les soignants » suspendus pour non respect du pass sanitaire.

Jean-Luc Mélenchon dénonce un « quinquennat marqué par une incroyable dérive autoritaire »

Jean-Luc Mélenchon a dressé un tableau sévère des années Macron.

« Ce quinquennat a été marquée par une incroyable dérive autoritaire (…). La démocratie françaises a été abaissée, sévèrement déclassée », a dénoncé le candidat de la France insoumise place de la République.

Jean-Luc Mélenchon veut « abolir » Parcoursup

Très critiqué, Parcoursup, le logiciel d’inscription dans l’enseignement supérieur pour les lycéens, est dans le viseur de Jean-Luc Mélenchon.

« Parcoursup sera aboli. Tous les diplômes auront une valeur nationale où ils seront supprimé. L’éducation sous l’Union populaire ne sera jamais un marché », a assuré le représentant de la France insoumise ce dimanche à Paris.

L’école est « la prochaine cible » d’Emmanuel Macron, assure Jean-Luc Mélenchon

Emmanuel Macron a multiplié les propositions sur l’éducation jeudi dernier lors de la présentation de son programme. Il souhaite par exemple augmenter les professeurs qui remplacent des collègues malades ou augmenter l’autonomie des établissements scolaires. Au grand dam de Jean-Luc Mélenchon en meeting à Paris ce dimanche.

« L’école est leur prochaine cible. La France n’a pas d’autre puissance que l’intelligence de ses enfants, de ses enseignants. (…) L’école n’est pas une entreprise. (…) A ces conditions, le diplôme ne veut pas plus que l’adresse de votre école », a regretté le candidat insoumis.

16:14

Le candidat insoumis propose de « bloquer le prix de l’essence par décret »

Face aux prix des carburants au plus haut depuis des années, Jean-Luc Mélenchon a présenté ses propositions.

« Je bloquerai le prix de l’essence par décret, comme le Code du commerce le propose. (…) Je fais également la mienne la proposition de conseillers régionaux insoumis qui propose la gratuité totale des transports en commun aussi longtemps que dure la crise des carburants », a avancé le représentant de la France insoumise à la présidentielle.

16:09

En cas de victoire, Mélenchon promet « le jour même » l’augmentation du SMIC à 1.400 euros et le blocage des prix

Le candidat insoumis a insisté place de la République à Paris sur les mesures sociales de son programme.

« Si l’Union populaire l’emporte, il y aura le décret sur l’augmentation du smic à 1.400 euros et le décret sur le blocage des prix le jour même. Ces deux décisions ne dépendent que d’un décret, pas d’une loi. Tout cela ne dépend que d’un texte et d’une signature: la mienne », a lancé Jean-Luc Mélenchon sous les applaudissements de ses soutiens.

« Ce vote est un référendum social », assure Jean-Luc Mélenchon qui promet le retour de la retraite à 60 ans

Emmanuel Macron propose l’allongement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. Jean-Luc Mélenchon y est farouchement opposé.

« Ce vote est un référendum social (…). Votez Macron et vous aurez la retraite à 65 ans ou la retraite à 60 ans avec Mélenchon. (…) Pas besoin de faire des grèves qui vous coûtent cher ou qui sont dangereuses avec le préfet Lallement, il vous suffit d’un aller-retour vers le bureau de vote », a estimé le candidat insoumis place de la République à Paris lors de la marche pour la 6ème République.

« Ne vous dérobez pas », exhorte Jean-Luc Mélenchon

Alors que Jean-Luc Mélenchon est convaincu d’avoir frôlé le second tour en 2017, le candidat de la France insoumise sonne l’heure de la mobilisation.

« Chaque personne est personnellement responsable parce que chaque personne a la clef de la tour qui ouvre la porte du second tour. Ne vous cachez pas derrière les divergences derrière les chefs, ne vous dérobez pas », a-t-il lancé place de la République.

Jean-Luc Mélenchon commence son discours place de la République

Le candidat insoumis vient de prendre la parole place de la République à l’issue de la marche pour une 6ème République à Paris.

Des dizaines de milliers de personnes ont déambulé dans les rues de la capitale, de la place de la Bastille à la place de la République.

Jean-Luc Mélenchon a « dédié ce rassemblement au peuple ukrainien et au peuple russe courageux qui résiste contre la guerre ».

Les députés de la France insoumise se succèdent place de la République, avant le discours de Mélenchon

Les différents soutiens de Jean-Luc Mélenchon se succèdent à la tribune en attendant la prise de parole du candidat place de la République à Paris.

Les députés Danièle Obono, Mathilde Panot et François Ruffin se sont déjà exprimés.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont réunies pour cette marche pour une 6ème République, conçue par la France insoumise comme une démonstration de force à 3 semaines du premier tour.

14:53

Présidentielle: Bertrand Delanoë, l’ancien mentor d’Anne Hidalgo, soutient Emmanuel Macron

L’ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë, a expliqué « en petit comité » qu’il voterait pour Emmanuel Macron le 10 avril prochain.

« J’ai voté pour lui (en 2017, NDLR) en espérant qu’il soit un bon président, je vote pour lui en 2022 en sachant qu’il sera un bon président », a rapporté le JDD ce dimanche.

À la peine dans les sondages, la candidate socialiste aurait pourtant apprécié le soutien de son ancien mentor à qui elle a succédé à l’Hôtel de ville en 2014. Mais les relations entre les deux figures de gauche se sont distendues depuis des années. Anne Hidalgo n’avait d’ailleurs que peu goûté son soutien à Emmanuel Macron en 2017.

On vous résume ici ce qu’il faut retenir de ce soutien.

Plutôt Mélenchon que Macron: Aurélien Taché, soutien de Yannick Jadot, appelle à voter LFI au second tour

Si Yannick Jadot tape tous azimuts sur Jean-Luc Mélenchon, qui le distance nettement dans les sondages, Aurélien Taché, membre du conseil politique de la campagne, tient un tout autre langage

« Si Jean-Luc Mélenchon est face à Emmanuel Macron, il ne doit pas manquer une voix » pour faire battre le président sortant, a jugé le député du Val d’Oise, élu sous les couleurs de LREM en 2017, avant de se rapprocher des écologistes, d’après un écho rapporté par le JDD ce dimanche.

La Marche pour la 6ème République de Jean-Luc Mélenchon va commencer dans une demi-heure

Comme en 2017, Jean-Luc Mélenchon propose à ses soutiens de marcher dans Paris dès 14 heures, de la place de la Bastille à la place de la République pour réclamer la mise en place d’une 6ème République.

Le candidat de la France insoumise tiendra un discours à 15 heures pour développer son projet d’une Assemblée constituante qui plancherait, en cas de victoire à l’Elysée, sur la rédaction d’une nouvelle Constitution.

Vous pourrez suivre en direct la manifestation puis ce discours sur BFMTV.com

 

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire