Une camarade de Digne, victime d’exactions

Manosque, le 20 avril 2022

Après réception du communiqué de presse de l’Union Populaire 04 informant des faits commis dans la soirée du 16 avril à l’encontre d’une militante de Digne, le Comité de Résistance et de Reconquête du 04 tient à exprimer son entière solidarité à la camarade victime de ces exactions ainsi qu’à toutes les personnes qui se reconnaissent dans l’Union Populaire 04.

De tels faits ne sauraient se perpétuer !

Qu’il nous soit permis toutefois de rappeler qu’en utilisant les forces de l’ordre pour exercer la vio- lence d’État à l’encontre des Gilets Jaunes, de la jeunesse, des soignants et des syndicalistes, le gou- vernement a pris la responsabilité de banaliser les exactions contre les militants !

Aussi, c’est une totale illusion de croire que Macron et ses thuriféraires seraient un rempart ou un barrage à de tels agissements !

Les organisations ouvrières et démocratiques avec la population laborieuse sont seules à même de s’opposer au développement de tels actes intolérables !

l’Union Populaire 04
Communiqué de presse du 19 avril 2022
Pas de ça « chez nous » !
Une militante de l’Union Populaire 04
victime des violences d’extrême-droite :
De jeunes militants de Reconquête, le parti d’Eric Zemmour, ont cru bon, dans la nuit de samedi à dimanche (16 au 17 avril) de venir harceler chez elle une militante septuagénaire de l’Union Populaire à Digne-les-Bains.
Pendant plusieurs heures, de 20h à 2h du matin, ils ont sonné à son domicile, ont recouvert sa voiture d’autocollants « Eric Zemmour » et de déchets divers, uriné dessus, crié « Mélenchon n’a pas gagné ».
La police, sollicitée à plusieurs reprises, n’est pas intervenue.
L’Union Populaire 04 dénonce formellement cette atteinte à la liberté d’opinion et d’expression et au fonctionnement démocratique de notre pays, visant à terroriser des partisans d’une société plus juste et plus égalitaire.
Une plainte a été déposée dès ce matin auprès de la Police Nationale, un courrier envoyé à Madame la Préfète des Alpes de Haute Provence ainsi qu’aux responsables du parti de Monsieur Zemmour dans le 04.
Ces agissements intolérables montrent bien la nature des conceptions de la démocratie portées par l’extrême-droite.
Nous demandons solennellement aux responsables départementaux de Reconquête d’intervenir auprès de leurs adhérents et sympathisants afin que plus jamais ce genre d’agissements ne se reproduise.
L’Union Populaire souhaite préserver dans notre département comme ailleurs la concorde civile. Profondément attachée aux valeurs démocratiques, elle ne peut tolérer la moindre attaque de ce type envers ses partisans et ses sympathisants.
L’Union Populaire 04
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire