UN PUISSANT MOUVEMENT DE GREVES SE FAIT A NOUVEAU JOUR AUX USA

Les USA comme bien d’autres pays connaissent une montée en flèche du coût de la vie : le prix de l’essence a augmenté de 18,3 pour cent en un seul mois, de février à mars ; les prix des produits alimentaires ont augmenté de 10 pour cent par rapport à l’année précédente ; le prix de l’électricité a augmenté de 32 pour cent sur l’année ; le loyer moyen a augmenté de 11 pour cent en un an et on s’attend à ce que les loyers des résidents de maisons mobiles qui sont nombreux en Amérique augmentent de 70 pour cent dans les mois à venir
Aussi la riposte ouvrière n’a pas tardé. Après déjà les grèves massives pour les salaires de l’automne 2021, de nombreux travailleurs ont commencé à entrer en grève surtout à partir de mai. Un phénomène semblable à celui qu’on observe en France, aussi bien à l’automne dernier qu’en ce mois de mai 2022.
À Racine, dans le Wisconsin, et à Burlington, dans l’Iowa, 1.200 travailleurs de l’entreprise CNH, spécialisée dans les équipements agricoles et de construction, sont en grève depuis trois semaines pour une augmentation de 50% des salaires.
À Richmond, en Californie, 500 travailleurs pétroliers d’une raffinerie Chevron sont en grève depuis le 21 mars.
Environ 5.000 infirmières de l’hôpital Stanford en Californie se sont mises en grève au début du mois de mai pour réclamer des augmentations de salaire et des embauches. Des grèves ont eu lieu ces dernières semaines dans des hôpitaux de Californie, notamment dans les hôpitaux Sutter Health dans le nord de l’État et Cedar Sinai à Los Angeles.
Près de 3.500 travailleurs de l’aluminium chez Arconic dans l’Iowa, l’Indiana, l’État de New York et le Tennessee ont voté à l’unanimité la grève la semaine dernière pour des augmentations de salaires
La semaine dernière également, 1.300 travailleurs de Detroit Diesel à Redford, au Michigan, qui fabriquent des moteurs pour les véhicules militaires, ont refusé à une écrasante majorité une hausse des salaires de 8% en 6 ans. Ils veulent bien plus.
15.000 infirmières des Twin Cities et Twin Ports du Minnesota ont prévu de se rassembler le 1er juin pour exiger des augmentations de salaire importantes et plus d’effectifs. En outre, 400 infirmières en santé mentale de l’Iowa et du Minnesota doivent mener une grève d’une journée le 24 mai.
10.000 infirmières ont manifesté à Washington DC au début du mois de mai pour les salaires et les effectifs. Le lendemain, des centaines d’infirmières ont manifesté devant le tribunal du Tennessee…
Peut être une image de 7 personnes, personnes debout et plein air
Christian Ribaud, Francis Houart et 113 autres personnes
9 commentaires
167 partages
J’aime

Commenter
Partager
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire