Collectif Santé, Liberté, Humanité: Courrier aux candidats aux élections législatives 2022,

Collectif Santé, Liberté Humanité                                             mercredi 01 juin 2022 04380 Thoard

e-mail : annick.proix@laposte.net

Courrier aux candidats aux élections législatives 2022,

Madame, Monsieur,

vous avez choisi de vous présenter aux élections législatives qui auront lieu les 12 et 19 Juin 2022.

Nous nous adressons à vous en tant que citoyen.nes, membres du collectif «santé liberté, humanité» de Thoard crée depuis la loi du 05 août 2021 mettant en place un passe sanitaire dans le cadre l’épidémie du Covid SARS  coV II.

Nous souhaitons recueillir votre positionnement à ce sujet, et obtenir auprès de vous des réponses et des engagements dont nous ferons état au sein de nos réseaux, ainsi que par voie de presse.

Les mesures prises par le gouvernement durant la crise sanitaire ont engendré une multitude de « dégâts collatéraux » touchant plus particulièrement le personnel soignant (médecins interdits de prescription, suspension sans salaire de milliers de salariés des services sanitaires) et autres professions contraintes… ainsi que les couches les plus fragiles ou démunies de la population : violences intra familiales (notamment à l’égard des enfants et des femmes), perte d’emploi, licenciements abusifs, accentuation des déserts médicaux, absence et refus de soins dans les hôpitaux, etc.

A la crise sanitaire, due en grande partie à la poursuite de la fermeture de lits d’hôpitaux entamée depuis 25 ans, les mesures gouvernementales ont ajouté une crise sociale.De plus, nous avons vécu une crise démocratique sans précédent. Le contrôle social généralisé a remis en cause des libertés aussi fondamentales que le droit de se déplacer (interdiction des Intercités et TGV aux personnes non vaccinées) et instauré un principe ségrégatif à l’entrée de lieux de santé (hôpitaux, EHPAD…) de loisirs (cafés, restaurant, …) et de culture (cinémas, théâtres, musées, médiathèques, concerts…).

Nous avons subi une pression médiatique constante. Pour obtenir/arracher le consentement des populations à cette politique sanitaire liberticide (obligation vaccinale déguisée, imposition du contrôle numérique généralisé via des QR codes…), une stratégie terrifiant la population, relayée par les principaux médias, a été déployée qui a eu, entre autres conséquences, de priver de liberté et de travail des milliers de salariés et de transférer le droit de contrôler d’autres citoyens (via les QR codes) à des personnes non habilitées.

De plus, alors que la survie de la Sécurité sociale est en jeu, des milliards d’euros ont été dépensés par l’Etat pour acheter des vaccins (en phase expérimentale jusqu’en 2023) à des laboratoires pharmaceutiques privés qui accumulent les bénéfices, tout en étant dégagés de toute responsabilité sur les effets secondaires indésirables, aujourd’hui encore largement sous-estimés.

Aussi, au moment de choisir la personne pour nous représenter et porter nos attentes à l’assemblée nationale pour la prochaine mandature nous souhaitons recueillir le positionnement des différent.es candidat.es sur la suite de la gestion de la crise sanitaire et plus précisément obtenir leurs réponses aux questions suivantes:

  • Voteriez-vous favorablement à l’abrogation immédiate de l’état d’urgence sanitaire ?
  • Êtes-vous favorable à la réintégration des personnels soignants et pompiers suspendus et au paiement des arriérés de salaire ?
  • Êtes-vous favorable à l’abrogation immédiate des passes sanitaire et vaccinal ?
  • Êtes-vous favorable à la liberté vaccinale et la liberté de prescrire des médecins ?
  • Êtes-vous favorable à la levée des brevets sur les vaccins ?
  • Demanderez-vous un suivi indépendant des effets secondaires indésirables dus aux vaccins, et une transparence de l’information à ce sujet?
  • Êtes-vous prêt.es à vous engager à rétablir une politique de santé qui replace l’humain au centre en supprimant la tarification à l’acte et en stoppant le démantèlement progressif de l’hôpital public au profit des cliniques privées, instaurant une santé à deux vitesses ?
  • Vous engagez-vous à agir pour la réouverture des lits d’hôpitaux ? En l’ attente de votre réponse,

Bien cordialement,

Pour le collectif Santé, Liberté, Humanité, Annick Proix

close

1 Comment

  1. Démocratie – Respect de la Convention Des Droits de l’Homme – Que le Droit d’exercer un travail, cesse d’etre bafoué par des Décrets, et que TOUS les Professionnels de Santé, et les Pompiers reprennent leur travail et reçoivent leurs indemnités dans le respect humain. Que cesse les suppressions et malveillances, sur les Hopitaux, Urgences, et Médecins qui réalisent leur profession sous le Serment d’Hyppocrate.

Laisser un commentaire