Coup de chaud à la Coop des masques

Bonjour,Vous trouverez ci-dessous et en pièce-jointe une revue de presse sur la
situation actuelle de la Coop des masques Bretonne et Solidaire.

Lien web :

https://www.ouest-france.fr/bretagne/graces-22200/pres-de-guingamp-coup-de-chaud-a-la-coop-des-masques-l-entreprise-lance-un-appel-aux-commandes-cef5598e-0433-11ed-b5f7-4ef3b24a0071

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/guingamp/pres-de-guingamp-la-coop-des-masques-appelle-a-la-mobilisation-15-07-2022-13112659.php

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/cotes-d-armor/fabrication-de-masques-dans-les-cotes-d-armor-la-coop-des-masques-victime-de-la-concurrence-chinoise-et-du-manque-de-soutien-des-acteurs-publics-2582160.html

Journal du 12/13 de France 3 Bretagne du 16 juillet 2022 en replay:

Au début du journal, puis à partir de la 4ème minute et 07 secondes:

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/emissions/jt-1213-bretagne

Pour passer vos commandes :

https://www.lacoopdesmasques.com/commande-de-masques/

Contact : 02 56 39 81 05

Nous comptons sur votre mobilisation pour nous aider à sauver la Coop des masques !

Solidairement.


OuestFrance 1617 juillet 2022 

Coup de chaud à la Coop des masques À Grâces (CôtesdArmor), la Coop des masques bretonne et solidaire lance un appel à laide face à sa situation économique délicate

ORUS 

Christophe Winckler (2e à gauche) et Patrick Guilleminot (à gauche), en compa gnie de la représentante du personnel et des sociétaires. PHOTO: QUESTFRANCE 

La Coop des masques bretonne et livrentils. Il faut déclencher le retour solidaire, à Grâces (CôtesdArmor), des commandes pour poursuivre en activité depuis janvier 2021, plalactivité. » Si les collectivités territo e en redressement judiciaire en riales jouent plutôt le jeu, « les admi février 2022, lance un nouvel appel à nistrations de lÉtat, elles, conti laide. Depuis mars dernier, alors que nuent de sapprovisionner en Chi le port du masque nest plus obligane. » toire, les ventes sont en chute libre. Et de noter : « les hôpitaux, notre 

Thomas Winckler, le président, et principale cible, représentent à pei Patrick Guilleminot, le directeur, en ne 10 % de notre chiffre daffaires. appellent « à la mobilisation, voire la Les besoins dans le secteur hospita solidarité » pour booster les comlier sont tellement énormes quon mandes. Le chiffre daffaires mensuel aurait besoin de 5 % du global des moyen de la Coop, avoisinant les commandes pour maintenir notre 

300 000 de novembre 2021 à activité ». février 2022, est descendu à Les responsables vont donc à nou 50 000 ; « insuffisant pour mainteveau mobiliser les collectivités territo nir lactivité, même si les 14 salariés riales « pour nous permettre délargir notre portefeuille de commande : Besoin de trésorerie 

 Et vont se rapprocher du préfet de Région, représentant de lÉtat, Les pertes sélèvent à un million « pour sauver la Coop ». deuros. « Nous craignons de ne plus avoir de trésorerie en septembre

Fabienne MENGUY


Samedi 16 juillet 2022 

Près de Guingamp, la Coop des Masques joue sa survie 

Emmanuel Nen 

appel à la mobilisation. Autre diffi 

culté, la rude concurrence des Chi Placée en redressement judiciaire nois sur le marché des masques jusquà fin août, la Coop des Maschirurgicaux : « À moins de trois ques, installée dans la zone industrieuros la boîte de 50, on nest pas ren elle de Grâces (22), près de table. On ne peut pas vendre à perte. Guingamp (22), depuis janvier 2021, il faudrait que lUnion européenne est confrontée à « une chute brutale mette des barrières douanières sur et inattendue » des commandes, limportation de masques en prove après quatre premiers bons mois en nance de Chine ». 2022, qui ont permis de dégager de Les dirigeants de la Coop des Mas la trésorerie. « On était à 300 000 ques sinterrogent aussi sur le man de chiffre daffaires par mois, on est que de cohérence de lÉtat. Dun côté, tombé à 50 000 . À ce rythme, la le gouvernement français, qui situation deviendra catastrophique pousse à la création dunités de pro à la rentrée de septembre », annonce duction au nom de la souveraineté Christophe Winckler, président du sanitaire, et de lautre, « des admi conseil dadministration. La Coop nistrations qui dépendent de lÉtat, des Masques a mettre en place un qui passent de grosses commandes dispositif de chômage partiel. avec la Chine. On va interpeller le pré 

fet de Région sur ce sujet ». « On va interpeller le pfet de Région » Pour arriver à son équilibre financier, la startup industrielle doit vendre 45 millions de masques chirurgicaux et FFP2 par an. Largement jouable, sauf que de nombreuses comman des font défaut. « Un certain nombre de nos 2 048 sociétaires ont apporté du capital, mais nont pas passé la Le président du conseil d‘administration moindre commande », déplore de la Coop des Masques, Christophe Christophe Winckler, qui lance un Winckler. Photo Emmanuel Nen


close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire