Alpes-de-Haute-Provence : le Café des Libertés bloque le Trésor Public à Forcalquier

Par O.P.

Hier matin, les employés de l’agence du Trésor Public de Forcalquier ont été accueillis par des sympathisants du mouvement « Le Café des Libertés ». Une délégation venue poser une question simple : « Quel regard a-t-on sur nos impôts ? » explique Merlin Longuet. Une façon pour eux de sensibiliser la population sur l’utilisation des deniers publics. « Doivent-ils financer des guerres ou l’humanitaire, des doses de vaccins expérimentales, des députés qui voteront des lois contre le peuple… Nous n’avons aucun droit de regard là-dessus. On élit des gens qui n’opèrent pas pour le peuple. » Pacifiquement, les forces de l’ordre ont libéré l’espace public.

Le café des libertés se sent positif à Forcalquier.

3 h 
Là où la norme marginalise les libres penseurs, se poser des questions, c’est commencer à résister. Ensemble, formons le « Nous » pour reprendre possession d’une souveraineté individuelle et collective; hommes, femmes, enfants, pauvres, riches, soyons le « On » qui nous sortira de la frénésie d’un système qui court à sa perte.
Merci au FDO d’avoir laissé les banderoles 4h après notre départ, une forme de soutien qui ne nous laisse pas indifférent.
Soutenez nous sur :
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire