Pendant l’été les luttes continuent, suite…

Pierre Weber a partagé une publication.

2 h 
+10
2 h 
Pendant l’été les luttes continuent, suite…
Ce matin à 11h30 un rassemblement régional des personnels de santé à l’appel de la CGT paca Santé et Action Sociale était organisé devant le siège de l’ARS Paca à Marseille.
Il s’agissait de dénoncer une nouvelle fois le scandale de la fermeture des urgences tantôt la nuit, tantôt la journée et la nuit de manière sporadique en dépit de la protection des populations et au risque de voir se produire des défauts de prises en charge aux conséquences irréversibles.
Ainsi différents incidents inacceptables ont été recensés:
Patiente refusée aux urgences et envoyée à un autre hôpital qui n’a pu la garder, enfant avec double fracture non pris en charge en plein milieu de l’après-midi alors que les urgences ne ferment que la nuit, femme enceinte devant accoucher d’un grand prématuré qui attend 3 jours avant d’avoir une place…
Le manque de personnel, de lits, les responsables aux abonnés absents, tout se conjugue pour aboutir à une catastrophe sanitaire aux conséquences insoutenables!
Le pouvoir « Borné », a décidé de mettre en place le plan de la mission Flash :
Tri des patients
SMUR privés de médecins
Suspensions partielles d’activités, un concept pour dire qu’on met la clé sous la porte des Urgences.
La CGT exige :
– Titularisation de l’ensemble des agents et médecins contractuels
– Réintégration des personnels suspendus
– Revalorisation des indemnités de nuit, dimanches et jours fériés
– Point d’indice à 6 euros
– Un plan de formation et d’embauches massives.
Ces mesures permettraient de garder le personnel, d’y faire revenir une grande partie des 180 000 qui l’ont quitté.
La lutte pour sauver l’hôpital public concerne chaque citoyen!
il nous faut être plus nombreux!
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire