LES MEGAFEUX, REVELATEURS DE L’ABANDON DE LA SECURITE CIVILE

LES MEGAFEUX, REVELATEURS DE L’ABANDON DE LA SECURITE CIVILE
LES MESSAGES DE COMPASSION DU GOUVERNEMENT A L’EGARD DES POMPIERS NE PASSENT PLUS, ILS VEULENT DES MOYENS
Un interview du responsable CGT chez les pompiers
« D’une part, tous les rapports sur le réchauffement climatique prédisaient [la multiplication des incendies]. D’autre part, nous dénonçons depuis des années notre insuffisante capacité à y répondre. »
« Nous avons moins de camions, moins d’effectifs et moins de temps pour nous entraîner ». Depuis 2006, tous départements confondus, le nombre de camions citernes de lutte contre les feux de forêt (CCF) a diminué de 1 014, les moyens aériens sont insuffisants, vétustes, dégradés alors que la Gendarmerie nationale vient de recevoir 90 véhicules blindés ultra modernes et suréquipés » pour le maintien de l’ordre, d’un coût unitaire de 600 000 euros,
Le système est suffisamment vicieux pour obliger les pompiers professionnels qui partent combattre le feu dans un autre département, de le faire sous le statut de pompier volontaire. Autrement dit, « ils prennent sur leurs congés car les gardes non-assurées pendant ce temps devront l’être à leur retour »
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire