VINCENT LINDON À PROPOS DE LA COUPE DU MONDE 2022

Nous avons déjà beaucoup évoqué les raisons qui nous poussent à appeler au boycott de cette coupe du monde.
Si pour nous, l’argument du nombre de morts sur les chantiers du stade, les conditions esclavagistes dans lesquelles travaillent les ouvriers venus du sous-continent indien, d’Asie du Sud ou d’Afrique de l’Est, demeurent notre préoccupation la plus importante, ce dégoût s’accompagne cependant d’autres facteurs.
Une corruption endémique à la FIFA qui touche à la manière dont le Qatar aurait acheté la coupe sur son territoire, est le témoin de toutes les dérives du football moderne.
La FFF et toutes les ligues consentent sans surprise à la mort largement ignorée de plus de 6000 ouvriers et un fonctionnement systémiquement véreux. Et les joueurs ne sont plus que des supports du sponsoring.
Enfin, il y a l’écologie, principal argument avancé par Vincent Lindon, qui nous semble tout à fait recevable.
Même si sa vision du boycott paraît irréaliste étant donné le poids considérable que représente le Qatar dans le foot-business, et qu’on imagine mal un joueur prendre une telle position, l’idée nous plaît.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire