Électricité, gaz et profits : des vérités choquantes sur la flambée des prix

Par Théophile Kouamouo

Qui est vraiment responsable de la crise énergétique qui se précise en France ? Jusqu’à quand s’étendra-t-elle ? Qu’est-ce qui a rendu notre pays aussi vulnérable à ce type de choc-là ? Est-ce que la guerre en Ukraine, et ses conséquences en termes de sanctions et de punitions diverses et variées, doit être considéré comme le premier facteur explicatif des désordres actuels ?

Pour répondre à ces questions, Théophile Kouamouo a voulu recevoir une très bonne connaisseuse du sujet. Anne Debrégeas est ingénieure de recherche à EDF, porte-parole de Sud Energie. Elle a la compétence, l’engagement et le talent pour expliquer la complexité. Explosion des prix, possibilité du rationnement, distinguo mélanges/entreprises/collectivités, et clients d’EDF/clients des opérateurs privés : Anne Debrégeas entre dans le détail d’une problématique complexe mais centrale.

Elle évoque aussi les “polémiques d’été” : ARENH, nationalisation d’EDF, taxation des superprofits, choix opérés par nos voisins européens. Au-delà des constats préoccupants, notamment au sujet d’un système de marché qui marche sur la tête, Anne Debrégeas plaide pour la mise en place d’un grand service public de l’énergie.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire