« MES PROPOSITIONS POUR UNIR LA FRANCE D’EN BAS » FRANÇOIS RUFFIN


« Mes propositions pour unir la France d’en bas » François Ruffin

C’est l’histoire d’un gars qui vient de gagner une élection extrêmement difficile et qui paradoxalement fait la gueule. Lors des dernières législatives, François Ruffin a rempilé dans la première circonscription de la Somme. Non seulement il a très largement amélioré son score de 2017, mais il a engrangé 11% de voix en plus par rapport à la présidentielle, porté par Jean-Luc Mélenchon. Mais voilà, Ruffin ne s’en satisfait pas.

Il veut que son camp fasse mieux, selon l’expression de Mélenchon un soir de (courte) défaite à la présidentielle. Il trépigne et il enrage en constatant qu’une fois de plus, Marine Le Pen et le Rassemblement national ne cessent de gagner du terrain parmi les gens de peu de ce qu’on appelé “la France périphérique”, “la France des gilets jaunes” et qu’on pourrait appeler la France des petits blancs. Pourquoi ? Comment ? François Ruffin se sert des techniques de l’enquête journalistique pour enrichir la réflexion qu’il livre dans cet essai qui vient de sortir aux Editions Les Liens qui Libèrent… “Je vous écris du front de la Somme”.

Alors que s’ouvre à peine la promotion de cet essai, une mini-polémique s’est ouverte au sein de la France insoumise. Ruffin est accusé de diviser “les citoyens des quartiers et des campagnes”, parce qu’il estime que d’une certaine manière, la gauche de rupture n’a pas fait tous les efforts nécessaires pour s’adresser à cette France qui est la sienne, la France des petites villes et des villages, des anciens bassins ouvriers désindustrialisés. Cette France qui préfère de plus en plus Marine Le Pen. Dans cet entretien accordé à notre journaliste Théophile Kouamouo, Ruffin s’explique, argumente et propose.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire