Mobilisation en Russie : il refuse d’aller au front et tente de s’immoler par le feu devant plusieurs témoins

  • Le drame s’est produit dimanche 25 septembre à Riazan, près de Moscou. CAPTURE D’ECRAN YOUTUBE
Publié le 

Ce geste désespéré illustre le malaise d’une partie de la population russe, une semaine après que Vladimir Poutine a annoncé la mobilisation partielle de 300 000 réservistes pour aller combattre en Ukraine.

Une scène terrible qui a été filmée et diffusée sur internet : dimanche 25 septembre, un jeune homme a tenté de s’immoler par le feu sous les yeux de plusieurs personnes à proximité d’un centre de conscription Riazan, près de Moscou, rapporte BFMTV.

Un geste désespéré qui illustre le malaise d’une partie de la population russe, une semaine après que Vladimir Poutine a annoncé la mobilisation partielle de 300 000 réservistes pour aller combattre en Ukraine. Selon nos confrères, le jeune homme qui en est arrivé à cette extrémité, mobilisé, ne voulait pas monter au front. Il s’est donc aspergé d’un liquide inflammable pour échapper à son sort.

Sur les images de vidéosurveillance, on peut le voir se vider une sorte de bidon sur la tête et s’embraser comme une torche quelques instants plus tard. Avant de partir en courant et de quitter l’axe de la caméra. Il a été ensuite été interpellé et transporté en ambulance. BFMTV précise que le jeune homme serait brûlé à 90 %.

Attention, ces images peuvent choquer :

Depuis les annonces de Vladimir Poutine le mercredi 21 septembre, de nombreuses manifestations ont eu lieu en Russie pour s’opposer à la mobilisation partielle des réservistes. Le trafic frontalier s’est également largement intensifié tandis que les compagnies aériennes auraient reçu l’ordre de plus vendre de billets aux 18 – 65 ans.

Samedi 24 septembre, le Kremlin a annoncé un alourdissement des sanctions contre ceux qui se rendront aux Ukrainiens ou refuseront de combattre.

MIDI LIBRE
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire