Maripasoula, Guyane le feu populaire se propage.

Maripasoula, Guyane le feu populaire se propage.
La Guyane française a vécu plusieurs nuits d’émeutes, à Maripasoula, commune d’environ 11 000 habitants, située à l’intérieur des terres.
Excédés par les défaillances systémiques des service publics essentiels, les habitants ont manifesté une immense colère face à cette situation intolérable. Des barricades ont été érigées, des bâtiments publics incendiés.
Les coupures d’électricité sont récurrentes, ( dont une coupure de plus de 40h d’affilée sur les derniers jours) et menacent également l’accès à l’eau potable.
La cocotte minute est donc prête à exploser.
La France ne réagissant que lorsque la colère menace l’équilibre du système bancal mis en place dans ses territoires (oubliés).
N’oublions pas les mouvements sociaux massifs aux Antilles en 2009, puis sporadiquement importants depuis, et également le blocage massif général de 2017 en Guyane, qui avait vu le pays paralysé pendant plus d’un mois.
Avec l’augmentation des prix de l’électricité, de l’essence, on pourrait ne pas tarder à voir de nouveau des soulèvements importants sur ces territoires méprisées par la France.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire