Apocalypse Now

Apocalypse Now : la France sera plus touchée que prévu par le réchauffement
Une nouvelle étude menée par Aurélien Ribes, climatologue Centre national de recherche météorologique (CNRM) dresse des prédictions encore plus effrayantes que prévu.
D’ici 2100, la hausse des températures devrait en moyenne être de 3,8 degrés et pourrait même dépasser les 6,6 degrés en moyenne l’été.
Nous allons suffoquer et l’eau va manquer.
Une étude de circonstance alors qu’une énième vague de chaleur frappe la France en cette veille de Toussaint.
Des pics de température avoisinant les 30 degrés ont été enregistrés dans le sud-ouest de la France, alors que le déficit de précipitations qui dure depuis plus d’un an est encore largement visible sur l’ensemble de l’hexagone : les nappes phréatiques peinent à se remplir et les rivières sont encore à des niveaux extrêmement bas.
Si cette situation n’est pas inédite, il convient de rappeler que les températures au-dessus de la normale sont de plus en plus fréquentes sur l’ensemble du globe, de même concernant la multiplication des phénomènes extrêmes.
Cette tendance va se généraliser et nous courons à notre propre perte alors que dans l’absolu, il n’existe aucune initiative à l’échelle planétaire ou même nationale permettant d’entrevoir une quelconque amélioration.
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire