Des militants L214 protestent, déguisés en poulets

Des militants L214 protestent, déguisés en poulets, dans un Burger King contre les conditions d’élevage.

À Paris, un Burger King envahi par des militants L214 déguisés en poulets

Des dizaines de bénévoles de l’association de défense des animaux L214 ont envahi ce samedi le Burger King des Halles déguisés en poulet.

BIEN ÊTRE ANIMAL – Serrés comme des poulets de batteries. Des dizaines de militants de l’association de défense des animaux L214 se sont agglutinées, debout et vêtus d’un masque de poulet, dans le Burger King des Halles, à Paris ce samedi 5 novembre. La raison de ce happening ? Dénoncer « les effroyables conditions d’élevages » des poules et poulets industriels, comme l’a expliqué la cofondatrice de l’association, Brigitte Gothière, sur Twitter.

Sur la terrasse cloisonnée du restaurantles militants se sont tenus collés pour reproduire et montrer le manque d’espace imposé à ces animaux élevés sans jamais voir le jour pour l’industrie alimentaire.

« Les poulets utilisés par Burger King vivent en permanence dans un genre de métro bondé. L214 reproduit aujourd’hui cette forte promiscuité dans un resto de l’enseigne », a dénoncé Brigitte Gothière.

« La réalité, c’est des poulets qui pataugent dans leur m… »

Sur leurs réseaux sociaux, les militants dénoncent le « blabla » de Burger King et du label « Nature d’éleveurs », dont est issu la viande vendue par le célèbre fast-food. « Aujourd’hui, 100 % de nos nuggets sont issus de la filière engagée Nature d’Éleveurs : des poulets nés, élevés, préparés en France, nourris à base de céréales entières 100 % françaises », se targue en effet Burger King sur son site Internet.

« La réalité, c’est des poulets entassés à 20/m2, malades de leur croissance ultrarapide qui pataugent dans leurs m…  », oppose Brigitte Gothière sur son compte Twitter. Les militants, qui souhaitent avant tout interpeller la chaîne de restauration rapide, ont lancé une pétition pour forcer Burger King « à s’engager contre la cruauté envers les poulets ».

Ils invitent notamment la chaîne à se ranger sur les critères autrement plus restrictifs du European Chicken Commitment, accord qui a notamment été signé par les chaînes KFC et Subway.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire