Foxconn : des émeutes d’ouvriers violemment réprimées dans l’usine de Zhengzhou (200 000 salariés)

La situation est plus que jamais hors de contrôle dans l’usine Foxconn de Zhengzhou, qui est aussi la principale usine de fabrication d’iPhone. Confrontés depuis plusieurs semaines à des mesures de confinement extrêmement dures (cantine fermée par exemple), mais aussi à des salaires impayés (malgré l’annonce de bonus… non payés eux aussi), de nombreux ouvriers ont fini par se révolter suite à l’émergence d’un nouveau foyer de COVID à l’intérieur du site.

Pour ne rien arranger, des rumeurs complotistes ont envenimé la situation, nombre de manifestants soupçonnant l’armée chinoise de se servir de l’usine Zhengzhou pour mener une expérience COVID secrète en conditions réelles, l’objectif supposé étant de compter les décès du COVID dans un endroit clos. Les craintes des ouvriers concernant le COVID ne datent pas d’aujourd’hui : dès le début du confinement (lockdown) de l’usine, des employés de Foxconn affirmaient que les conditions sanitaires à l’intérieur du site étaient largement insuffisantes

Quant aux primes promises, plusieurs ouvriers rapportent que Foxconn a modifié les termes de son contrat de façon à ce que les conditions requises pour leur versement ne puissent pas être remplies. Autant dire que les tensions sur les commandes d’iPhone ne sont pas prêtes de s’apaiser.

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire