Il y a 4 ans, la vague des gilets jaunes déferlait sur la France

Chantal Moraud a partagé une publication.

5 j 
5 j 
Il y a 4 ans, la vague des gilets jaunes déferlait sur la France. Un immense sentiment de colère lié à l’impuissance. Au dela des discours politiques de tous bords, la vie, la simple vie devenait par trop difficile, et les symboles même de liberté, égalité, fraternité ne pouvaient plus même chez des gens non politisés , non habitués aux grèves et aux manifs, être proclamés. le fameux « travaille consomme et ferme ta gueule  » était la triste réalité.
Et encore, un travail souvent de premiers de corvée, de précaires, soumis à des horaires sordides et des salaires de merde.
Et encore, une consommation qui ne pouvait satisfaire ceux qui galéraient avec leurs fins de mois, ou ceux qui s’insurgeaient contre la mal bouffe , la pollution  » fin du mois , fin du monde même combat  » .
Et encore, ferme ta gueule, c’est à dire vote et laisse faire  » ceux qui savent » sans pouvoir de contrôle, en constatant la généralisation de la corruption de cet autre monde, de nantis, de politiciens, de multinationales sans que la presse et les médias, appartenant à des milliardaires ne semblent sans émouvoir. le constat simple d’une justice à 2 vitesses , très indulgente pour les puissants, très répressive pour les citoyens.
Le mouvement des gilets jaunes a beaucoup évolué.
D’une part par rapport à la terreur d’état , déjà utilisée oh, combien de fois sur les opposants de tous bords, avec son lot de violence instituée, les lbd, les lacrymo, les blessures graves voire les morts sur les ronds points (11), les gardes à vue massives, les condamnations pour le principe associée à une propagande extrêmement puissante  » les gj violents, antisémites, fachos antifa, complotistes »…
D’autre part par le désir de faire éclater le mouvement , en appuyant sur les différences des uns avec les autres, des vieux contre les jeunes ( théorie des boomers) , des soi disant sachants contre des « illettrés, des gaulois réfractaires  » au progrès, des partis politiques de gauche et de droite, qui tentèrent et parfois réussirent à infiltrer les groupes à fins de récupérations. de  » la raison et de l’intelligence » ( parti de l’Ordre) contre l’esprit de rébellion « brouillon » et tenace de  » ces casseurs ».
Et puis surtout, les gilets jaunes ont beaucoup appris, sur les formes de lutte, pétitions, manifestations, actions vertes de désobéissance civile, ou actes plus violents de représailles, chacun demeurant libre de faire comme il veut..
A) Evolution de quelques symboles : le passé révolutionnaire, le drapeau, la « marseillaise « , le bonnet phrygien, la révolution française, le port du gilet jaune.
Au départ le drapeau tricolore était de toutes les manifs: c’était dans le but de montrer que les gj étaient avant tout des républicains fiers de leur pays et de son passé. Puis, le poison de la politique a fait du drapeau tricolore un emblème de l’extrême droite,
la marseillaise ne fut plus chantée à cause du « du sang impur » ( et pourtant tout le monde sait que ce sang est le notre ,à l’opposé du sang bleu des nobles) ,
seul, le bonnet phrygien symbole des affranchis romains quittant l’esclavage et devenu par récupération un bonnet de Marianne incarnant une liberté raisonnable se ralliant à la république conservatrice et ses adversaires catholiques le 20 février 1892 a retrouvé ses couleurs: symbole de lutte et d’émancipation. Nous gardons tous en tête les 5 Mariannes , s’opposant aux forces de l’ordre, les seins nus sans oublier un rappel entre le bonnet phrygien et les bonnets rouges bretons.
Le symbole de 1789 et de la révolution française. l’école nous enseigne un idéal révolutionnaire en nous faisant oublier que 1 siècle plus tôt, avait eu lieu au royaume uni une révolution et 1 roi assassiné, puis qu’il y eut aussi la révolution aux états unis.
Mais l’école nous apprend qu’ensuite, merci, il y a eu la mise en place d’institutions, du parlement, etc etc qui a tout fait bien, malgré la terreur sous Robespierre,. puis qu’il y a eu un empereur qui a tout fait bien, puis des rois qui ont tout fait bien, puis d’autres républiques qui ont tout fait bien , tellement bien qu’elles nous ont mené à la catastrophe des guerres de 14.18 et de 40.45. En quelque sorte, révoltez-vous, mais laissez-nous faire. nous, les puissants….
Et que dire de la mascarade des cahiers de doléances de celui qui nous dirige….et même, quand on se penche sur l’histoire du terrorisme passé et actuel, on ne peut que voir l’importance des actes de David contre goliath, de brutus contre césar, des actions ciblées ou de masse . Elles nous sont cachées, des fois que ça donnerait des idées à certains. Cachées à nous, pas aux élèves des classes supérieures de sciences po et autres, afin qu’ils apprennent à s’en prémunir . ( cf histoire du terrorisme de chaliand et arnaud blin, ou histoire du terrorisme de gilles ferragu) …
Le port du gilet jaune, c’est passer de l’invisibilité à l’existence affirmée. Et ça, l’état l’a bien compris avec les scènes de confiscation, de gav pour port de gilet …beaucoup ont renoncé de ce fait au port du gilet devenant citoyen en colère, mais pour le coup perdant quelque part leur identité propre.
B) La société , c’est d’abord le lieu qui la contient ( Sartre)
Et voici donc des gens, isolés, la tête dans le guidon, qui en prenant les ronds points purent discuter librement, retrouver de la solidarité, échanger sans se combattre, décider à l’horizontal , s’informer, travailler encore et encore sur des points de droit comme article 3 ou le ric, se réapproprier la lutte entre les gros et les petits…chaque gilet jaune se souvient des pelleteuses et des incendies des cabanes de rond point , puis des haineux qui les traitent de barbecue sur pattes…combien de réunions, combien de conférences, combien d’assemblées citoyennes…mais le réveil est là. même si un silence absolu est projeté sur les gilets jaunes , leurs actions, leurs manifs, car c’est bien connu, les gilets jaunes c’est terminé, lol….
et pour ceux qui sont pas tout à fait de cet avis…le combat pour l’équité, l’égalité, la fraternité c’est toujours d’actualité.
Mais quel lieu nous contient, la France? l’Europe? le monde?….c’est aussi une bonne question …
+28
close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire