Plus de 10 millions de grenades sous le sapin de Noël de Gérald Darmanin

Plus de 10 millions de grenades sous le sapin de Noël de Gérald Darmanin en prévision de la rentrée de janvier

PAR  

Emmanuel Macron n’arrête pas de le répéter depuis plusieurs mois :  » Il n’y a pas d’argent magique! » comme pour se dédouaner de laisser s’effondrer l’hôpital public, pour justifier de la réforme de l’assurance chômage ou faire passer en force sa réforme des retraites, point d’orgue de sa mandature, afin de respecter les exigences de Bruxelles, devenues plus pressante depuis l’accord sur le plan de relance européen de 750 milliards.

Mais nous apprenons dans les colonnes du Canard Enchaîné du mercredi 21 décembre que Gérald Darmanin a passé une très grosse « commande de grenades lacrymogènes, de fumigènes et de grenades assourdissantes » pour un montant record de 38 millions d’euros, qui bat largement la facture de 2018 qui s’établissait aux alentours de 12 millions d’euros.

Le Canard nous apprend également que Gérald Darmanin va étoffer considérablement les effectifs dédiés au maintient de l’ordre, sachant que la France « compte plus de 30 000 CRS » ce qui fait de ce pays le plus équipé en la matière au niveau européen.

Il est évident que le Ministère de l’Intérieur, qui vient de solliciter les renseignement sur l’état de la France, craint de plus en plus un mouvement populaire fort et massif en réaction aux différentes réformes, à la dizaine de 49.3, à l’inflation galopante, aux milliers de fermetures de commerces et d’entreprises étouffés par le prix de l’énergie. Darmanin a manifestement l’art de prévoir d’honorer à sa manière les fêtes populaires à venir.

 

close

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire