Participons avec les autres secteurs à « la mise à l’arrêt du pays » A partir du 7 mars !

Appel aux personnels de notre champ professionnel

Participons avec les autres secteurs à « la mise à l’arrêt du pays »

À partir du 7 mars !

Face au mépris, aux mensonges et à l’acharnement du gouvernement, l’intersyndicale appelle « les travailleurs et les travailleuses, les jeunes et les retraités à durcir le mouvement en mettant la France à l’arrêt dans tous les secteurs le 7 mars prochain…Elle appelle le gouvernement à retirer son projet de loi ».

Ils arrivent à trouver 200 milliards en une nuit pour sauver la Société Générale. Plus récemment, ils arrivent à trouver 136 milliards pour le Covid. Et encore plus proche, début 2023, ils annoncent 413 milliards sur 5 ans pour la guerre… Ils multiplient les annonces d’exonérations de cotisations sociales (des milliards à chaque fois), affaiblissant toujours plus notre système de protection sociale et son financement… Et après, ils nous expliquent qu’il faudrait travailler 2 ans de plus pour trouver 12 milliards.

Quel scandale !

D’autant plus, qu’ils se basent sur le pire scénario du COR (Conseil d’Orientation des Retraites), parmi les 4 réalisés, ce qui est malhonnête !

Dans le même temps, le COR confirme que les caisses de retraites sont excédentaires, ce qui confirme que cette réforme est injuste et brutale !

Les personnels de la santé, du social et du médico-social sont soumis au quotidien à des contraintes horaires, des rythmes de travail atypiques, à des conditions de travail de plus en plus dégradées réduisant leur espérance de vie par rapport à la population générale.

La journée du 7 mars doit être le début de l’amplification de la grève pour exprimer nos revendications, notamment en matière d’augmentation de salaire, et à commencer, bien entendu, par le retrait de la réforme !

Un préavis de grève reconductible a été déposé !

Rassemblements :

– Mardi 7 mars à 14h00 à Digne, Place du Général de Gaulle (voir tracts)

– Le mercredi 8 mars, on continue, dans le cadre de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, avec un rassemblement à Digne à 14h00 sur le parvis du Ciné Toiles

Pour aller plus loin :

Article 1 : Michaël Zemmour : « Le gouvernement refuse de chercher d’autres recettes pour financer les retraites »

Voir l’article en pièce jointe

Article 2 : « Avec la réforme, infirmières et aides-soignantes au travail jusqu’à 64 ans :  Ça me rend malade » (de Rachel Knaebel)

On y voit par exemple comment les infirmières auront perdu neuf années de retraites, en douze ans

Lien pour consulter l’article :

https://basta.media/Avec-la-reforme-infirmieres-et-aides-soignantes-au-travail-jusqu-a-64-ans-Ca-me-rend-malade

Article 3 : « Comment et pourquoi le décalage de l’âge touche davantage les femmes dans la réforme des retraites » (de Michaël Zemmour)

Lien pour consulter l’article :

https://blogs.alternatives-economiques.fr/zemmour/2023/01/27/comment-et-pourquoi-le-decalage-de-l-age-touche-davantage-les-femmes-dans-la-reforme-des-retraites

3 pièces jointes • Analyse effectuée par Gmail

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire