L’histoire vraie de Maureen Kearney, syndicaliste

Maureen Kearney a été retrouvée ligotée sur une chaise
Le 17 décembre 2012, Maureen Kearney, déléguée syndicale chez Areva, est retrouvée à son domicile ligotée et violentée, un A gravé sur le ventre et le manche d’un couteau enfoncé dans le vagin. Maureen en est persuadée, c’est son travail qui a fait d’elle une cible.

28 min

De victime, Maureen devient une coupable
Après la violente agression de Maureen Kearney, responsable syndicale chez Areva, l’enquête lancée par la gendarmerie démarre sur les chapeaux de roues. Mais tout bascule après quelques semaines, quand la victime se retrouve soudain sur le banc des accusés. Maureen aurait-elle tout inventé ?

28 min

À propos de la série

17 décembre 2012. Une femme est retrouvée chez elle ligotée à une chaise, le manche d’un couteau enfoncé dans le vagin, la lettre A tailladée sur le ventre. Cette femme s’appelle Maureen Kearney, et elle va, en quelques semaines, passer du statut de victime à celui de… coupable.

17 décembre 2012. Un petit pavillon de banlieue parisienne. Une femme est retrouvée ligotée à une chaise, du scotch sur la bouche, le manche d’un couteau enfoncé dans le vagin, un A gravé sur le ventre. Elle s’appelle Maureen Kearney, elle est responsable syndicale chez le géant français du nucléaire Areva, et elle cherche à dénoncer depuis des mois des accords industriels top secret qui risquent de porter préjudice aux emplois de son entreprise et aux intérêts stratégiques de la France. Le 17 décembre 2012, suite à cette agression barbare, une enquête est ouverte. Tout porte à croire que l’acharnement de Maureen à dénoncer les fameux accords serait la cause des violences qu’elle a subies. Elle se savait d’ailleurs surveillée et avait déjà reçu des menaces. Mais voilà que tout bascule quand les gendarmes chargés de l’enquête se mettent à soupçonner Maureen d’avoir tout inventé. La syndicaliste serait-elle une affabulatrice ? Une mécanique glaçante s’enclenche alors, preuve des enjeux et des pressions autour du dossier, et Maureen voit le rouleau compresseur de la justice se retourner contre elle, impitoyable. Il lui faudra attendre des années pour que la vérité soit enfin établie, et que son honneur soit finalement lavé.

Durant deux épisodes, différents acteurs et témoins de l’histoire de Maureen Kearney se succèdent au micro de Noémie Landreau, qui retrace le déroulé d’une terrifiante erreur judiciaire, digne d’un véritable thriller.

Cette histoire a été adaptée dans un film de Jean-Paul Salomé avec Isabelle Huppert sorti le 1er mars 2023, La Syndicaliste, dont il a été question dans l’émission Affaire critique.

Provenant de l’émission

Les Pieds sur terre carré

Les Pieds sur terre, du lundi au vendredi de 13h30 à 14h sur France Culture

Tous les jours, une demi-heure de reportage sans commentaire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire