Le Café des Libertés

Le Café des Libertés

cropped-cropped-cropped-AAA.png

Le concept d’une terrasse sauvage sur l’espace publique, où, autour d’une buvette à prix libre, des artistes se produisent et des gens se rencontrent, quand ces derniers étaient considérés comme « non essentiel », lorsque respirer sans son masque était prohibé, que se rassembler était interdit, et que le couvre feu était en place.

Nous sommes le témoignage d’une cohésion face à la distanciation, d’une cohérence face à la dissociation.

Désobéir à l’interdiction d’être à moins de 1m50 les uns des autres ne nous aura jamais autant rapprochés, n’en déplaise aux autoritaires.

C’est donc depuis le 1er février 2021 que, tous les lundis midi, le Café des Libertés répond au devoir de désobéissance face aux lois injustes, véhiculées par un sytème à bout de souffle.

Symbolique :

    Le Hibou ne dort jamais complètement, il est toujours en chasse, il représente la veille populaire, le regard du sachant sur le corrompu, tenant la balance de la justice dans son bec car il attend le bon moment pour agir.

La partie gauche de son visage est composée de forme froides et rigides, comme marquée par son passé (à gauche) d’un traumatisme qui lui aurait fait perdre son âme (sa pupille), cette partie représente plus précisément le changement de civilisation qu’on tente de nous imposer avec le transhumanisme et l’ultramondialisme.
Cependant on voit que sa partie droite (son futur) est organique, emprunt de vie qui se développe (végétation) et de légèreté (la plume, l’art).
En fond on y voit un triangle inversé, symbole du contre pouvoir, lui même inscrit dans un cercle qui représente l’union, car le vrai contrepouvoir passe par la convergence.

Ce logo se veut un symbole protecteur et de bienveillance collective.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire