Contre la politique de fermeture des bureaux de poste

23 h 
Ce lundi 16 octobre, à 10h à Sisteron nous étions environ 50, venus à l’appel du syndicat CGT des salariés de la Poste FAPT pour protester contre la politique de fermeture des bureaux de poste et de réduction des horaires d’ouverture. Le syndicat Sud c’était joint à cette action citoyenne qui rassemblait aussi des militants de la France Insoumise et du PCF, des élus.es de Reillanne, Mr Clapier maire de Vachères et Mr Depieds maire de Mane.
Depuis septembre les mauvaises nouvelles s’accumulent concernant la présence postale dans notre département. A Céreste le bureau de poste disparaitra en 2024 remplacé par une agence postale tenue deux fois par semaine par une employée communale.
A Reillanne, malgré l’opposition des habitants qui ont signé dès 2021 une pétition regroupant 850 signatures, le bureau de poste perdra encore une demie journée d’ouverture. Dans l’ensemble du 04 il n’y a plus désormais que 5 bureaux de plein exercice ouverts du lundi au samedi. Les responsables régionaux du groupe La Poste opposent depuis des années le plus profond mépris aux revendications des populations, des salariés, aux demandes des élus pour le maintien d’un vrai service public. Une notion qui est complètement étrangère au pouvoir macroniste. Où que l’on tourne le regard, vers l’hôpital, les écoles et lycées, vers les transports ferroviaires on ne voit que démantèlement et manque de moyens. Nous n’étions pas assez nombreux pour créer un rapport de force en faveur des besoins de nos zones rurales. Bougez-vous les gens, rien ne changera sans vous!
Peut être une image de 10 personnes, foule et texte
Peut être une image de 9 personnes, foule et texte
Peut être une image de 7 personnes, foule et texte
Peut être une image de 13 personnes, foule et texte
Peut être une image de 8 personnes, foule et texte
Peut être une image de 10 personnes, foule, la porte de Brandebourg et texte
Peut être une image de 7 personnes, foule et texte qui dit ’प FORCALQUIER ©PierreWeber Weber Pierre’

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire