Le vent tourne pour Netanyahu

Le vent tourne pour Netanyahu, mais la pression devra être maintenue à l’international.
Tandis que dans plusieurs villes du monde entier, de Paris à Edinburgh, en passant par Berlin, Londres, Saragosse Washington, Rome etc… des manifestations massives se sont déroulées en soutien au peuple palestinien, ce samedi, à Jérusalem Ouest ( côté israélien) une manifestation a dégénéré.
La demande est claire: démission de Netanyahu.
Le lieu est symbolique : devant sa résidence.
Mais ne nous méprenons pas. Ces manifestations sont à l’initiative des mêmes franges populaires qui récemment, étaient sorties dans la rue contre une loi que voulait imposer le gouvernement israélien.
Manifestations qui ne calculaient pas la question palestinienne.
Les choses ne changent pas et ces personnes qui manifestent pour demander la démission du premier ministre, ne le font pas par humanité ni par volonté de régler la question de la colonisation et du massacre en cours.
Elles le font au nom de la libération des quelques 200 otages israéliens. Elles le font au nom de leurs propres intérêts, non par humanisme.
Les carottes commencent certes à brûler pour le premier ministre israélien, pour lequel la porte de sortie commence à se dessiner nettement. Mais son éventuel successeur risquerait fort d’être a minima aussi violent. En tout cas, il n’y a pas d’illusion a se faire sur le fait que la politique adoptée par Israël puisse changer de direction sans une forte pression internationale.
Dans ce contexte, une fin de règne, si elle se précisait ne devrait surtout pas ralentir l’élan populaire mondial en soutien au peuple palestinien, car il est à parier que son successeur potentiel ne changera pas une ligne aux objectifs fixés par le gouvernement actuel, c’est à dire la colonisation définitive et totale du peuple palestinien.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire