Voilà comment ont fini les 250 Berlingo de la Poste

ÉCOLOGISME
Voilà comment ont fini les 250 Berlingo et Partner électriques que La Poste avait reçus seulement 4 ans avant.
Ces 250 véhicules doivent assurer la livraison de courrier en milieu urbain. Le marché est remporté par le partenariat PSA-Venturi et une usine de production est alors installée dans la Sarthe, un total de 1.000 (mille) Citroën Berlingo et Peugeot Partner « Powered by Venturi » est produit.
Les 250 véhicules commandés par La Poste sont livrés en 2011 dans 13 agglomérations de France : Paris, Lyon, Marseille, Nice, Nantes, Strasbourg, Rennes, Lille, Grenoble, Clermont-Ferrand, Limoges, Pau et Quimper.
Le reste de la production est écoulé en Europe.
En 2015 les 250 véhicules reçus par La Poste sont simplement envoyés en destruction, et tous dans la même casse. Ils sont donc rapatriés de toute la France direction Euro Casse à Coulommiers (77) qui possède une accréditation spécifique pour la dépollution des véhicules électriques.
Les plus kilométrés avaient à peine 10.000 km , certains même moins de 1.000 km . Apparemment un problème de batteries ???
Voilà comment 10,6 millions d’Euros dépensés par une entreprise publique, dont 1.25 millions d’Euros d’aide de l’État, ont été réduits en bouillie.
À part ça tout baigne…!!!
Les responsables de ce gâchis des deniers publics ont-ils été virés…? ..
Et qui s’en est mis plein les poches…?
Avez-vous entendu les Verts ou autres écolodingos à ce sujet ?
Mais la promo continue de plus belle : diesel et essence bientôt interdits !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire