À Paris, la Sorbonne fermée, le campement en soutien à la Palestine évacué par la police

Suivant le mouvement récent sur les grands campus américains et à Sciences Po Paris, des étudiants ont installé des tentes dans la cour et le hall de la Sorbonne.

PARIS – Dans le milieu estudiantin parisien, le soutien à la cause palestinienne se poursuit ce lundi 29 avril. Plusieurs dizaines d’étudiants se sont ainsi rassemblés à la mi-journée à la Sorbonne pour une mobilisation en faveur de Gaza devant le bâtiment et à l’intérieur de l’université, où ils ont installé des tentes. « Il n’y a plus d’entrée possible » dans les bâtiments depuis midi environ, a indiqué la communication de l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne à l’AFP, précisant que « la Sorbonne sera fermée cet après-midi sur décision du rectorat ».

Selon le rectorat de Paris, une trentaine de militants sont rassemblés à l’intérieur de la Sorbonne, où neuf tentes ont été installées dans la cour et trois dans le hall, et un drapeau palestinien posé au sol. « Les amphithéâtres ont été évacués vers midi et des examens ont été annulés », a-t-on ajouté.

« Nous étions une cinquantaine de personnes quand les forces de l’ordre sont arrivées en courant à l’intérieur de la cour. L’évacuation a été assez brutale avec une dizaine de personnes traînées au sol, mais pas d’interpellations », a témoigné Rémi, 20 ans, étudiant en Histoire et géographie à la Sorbonne, qui faisait partie des manifestants qui occupaient l’intérieur du bâtiment. « Ils nous ont escortés vers la sortie et ensuite nous ont fait remonter la rue Saint-Jacques en groupe », a-t-il ajouté.

Comme à Harvard et Columbia aux États-Unis

« Israël assassin, Sorbonne complice » ou « ne nous regardez pas, rejoignez-nous » chantaient des étudiants devant la Sorbonne à la mi-journée, où environ 150 personnes étaient rassemblées, en présence notamment du député LFI Louis Boyard.

À Paris, la Sorbonne fermée après une manifestation et un campement en soutien à la Palestine

Après Sciences Po, la Sorbonne manifeste en soutien à la Palestine et la police évacue
Des manifestants pro-Palestine se sont installés à la Sorbonne avant d'être évacués par la police

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire